AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume Empty
MessageSujet: un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume   un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume EmptyMar 1 Jan - 23:28

Un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors...
Beaucoup de personnes ont ce fameux fantasme de sortir tranquillement dans leur jardin, de tourner le regard vers la maison du voisin et de rester scotcher en posant les yeux sur un homme digne d’un dieu grec, torse nu en train de tondre la pelouse, ne cachant pas une musculature à vous faire baver d’admiration. Moi je n’y avait jamais vraiment pensé, jusqu’à ce qu’un jour je découvre Guillaume, LE voisin sexy par excellence, sur lequel je n’avais pas trainé à fantasmer ouvertement. Cela avait commencé par quelques petits regards en coin, timides et plutôt gentillets puis les jours avaient passés et son indifférence avait fini par me rendre totalement folle, au point de passer de longs moments à l’observer à travers les buissons. Nos conversations avaient toujours été limitées, malgré le fait que je ne pensais qu’à une chose : apprendre à en savoir plus sur lui, puisque oui, il était beau à regarder, mais quitte à le croiser presque tous les jours, cela ne coûtait rien d’apprendre à le connaître également. Malgré le temps que j’avais passé à lui parler, je ne connaissais pas grand-chose de lui, pour la simple et bonne raison que lorsque nous étions ensemble, c’était surtout moi qui faisait la conversation, lui ne m’adressait que quelques mots, entres quelques bafouillages incontrôlables. Quoiqu’il en soit, cela ne m’empêchait pas de retourner le voir à chaque fois, n’hésitant pas quelques fois à aller directement sonner à sa porte, du moins lorsque mon père n’était pas dans les parages bien évidemment.
Alors que je venais à peine de rentrer de cours, je me dirigeais directement vers le jardin, comme je le faisais régulièrement et m’approchais du buisson pour observer l’objet de mes fantasmes. Par chance, il venait de sortir de chez lui et c’est donc, dans ma discrétion légendaire que je tentais d’attirer son attention : « Guillaume… Guillaume… » Peu à peu et sans m’en rendre réellement compte, je m’étais penché en avait pour qu’il puisse m’apercevoir puis au final, ce qui devait arriver arriva : j’avais plongé à travers les buissons et m’étais retrouvée les quatre fers en l’air dans le jardin voisin, sans trop comprendre ce qui m’arrivait. « Aoutch ! »
Revenir en haut Aller en bas
+ I'M IN A RAGE
Guillaume Beauchamp

un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume Tumblr_m6ayhdssKM1qliqtvo2_250
postes : 1018
avatar : Colton Haynes
votre autre vous : Lexie
âge du personnage : vingt cinq ans
date d'arrivée : 22/12/2012
fait le caméléon



un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume Empty
MessageSujet: Re: un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume   un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume EmptyMar 1 Jan - 23:56

C'était une journée plutôt tranquille, tu venais de te tirer du lit, car oui en animant une émission durant la nuit, t'es horraires sont très souvent décalé. Mais tu n'aimes pas dormir alors un repos de quatre heures te suffit largement. Tu étais sortis pour aller chercher le courrier du jour, vétu d'un jogging et d'une légère jaquette, il ne faisait pas trop froid et pas encore beaucoup de neige alors tu pouvais te permettre de te balader comme ça. Tu commençais à ouvrir quelques lettres en voyant toutes ces factures tu levais les yeux au ciel. C'est là que tu as entendu ton prénom, dit d'une voix féminine mais tu ne voyais pas d'oû elle venait jusqu'à ce que tu entendres un crac et outch. Tu t'es tourné vers les buissons et tu as vu Kaytlinn allongée par terre, tu as courru vers elle en te mettant à genoux à côté d'elle. « Tout vas bien ? », la jeune femme ne répondait rien, et tu n'avais absolument pas envie que son père la voie de ton côté mais il fallait que tu vérifies si elle s'était cassé quelque chose.
Tu l'as prise dans tes bras, avant de traverses le jardin, de monter les quelques marches et de l'amener jusqu'au salon « bouge pas ». Tu t'es rendu à la cuisine pour faicher chauffer du lait, avant de te rendre un la salle de bain pour prendre du désinfectant, elle s'était ouverte un peut le coude, et fallait désinfecter tout de suite. Tu as posé tout ça sur un plateau, en servant une tasse de lait chaud avec du chocolat, puis tu t'es rendus au salon en t'asseyant à côté d'elle sur le canapé. Tu t'es saisis d'une ouate et du produit pour nettoyer sa plaie. « Je te préviens ça va piquer ». Tu venais de te rendre conte que tu ne savais même pas pourquoi tu avais fait un chocolat chaud, mais c'était un reflex à vrai dire, quelque chose de naturel quand quelqu'un était blessé c'est ce qu'on faisait dans ta famille. ça détendait l'atmosphère. « Alors Kay ? Tu t'essayais en cascadeuse de cinéma ? », tu esquissais un petit sourire en coin en la regardant dans le coin de l'oeil. Son père te tuerais pour le regard que tu viens de lui faire et ça t'as refroidit directement. Tu as secoué légèrement la tête, tout en continuant de désinfecter le coude de la jeune femme.
« Tu sais que c'est dangereux ces buissons, je suis sûr que ton père les as cié pendant une nuit ! », tu as éclaté de rire pendant quelque seconde, tu t'es rendu compte que t'as timidité c'est rangée et ça te faisait du bien, du bien de ne pas être mal à l'aise avec une femme, même si celle-ci avait sept de moin que toi, mais elle était tout aussi belle que les femmes de ton âge. Tu as fini ton boulot de docteur avec un pensement. Avant de te lever et de ranger tout ça dans la salle de bain, et de jeter les conton de ouates à la poubelle « Et cette fois ? pourquoi tu étais dans les buissons ? j'étais pas torse nu pourtant ».

_________________

Skyfall is where we start
A thousand miles and poles apart
I like big butts and I can not lie. You other brothers can’t deny, that when a girl walks in with an itty bitty waist. And a round thing in your face. You get sprung, wanna pull out your tough, ‘Cause you notice that butt was stuffed. Deep in the jeans she’s wearing.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faire-le-cameleon.forumgratuit.ch
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume Empty
MessageSujet: Re: un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume   un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume EmptyMer 2 Jan - 23:07

Un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors...
Il y avait eu plus de peur que de mal, on ne pouvait pas dire que je souffrais le martyre, d’ailleurs j’avais toujours eu un côté maladroite et ce genre de situations étaient plutôt monnaie courantes dans mon cas. Lorsque je m’étais retrouvée étalée de tout mon long au beau milieu de la pelouse, j’avais vu Guillaume accourir à mon secours tel un chevalier en armure (enfin si on voulait) et il s’était empressé de s’accroupit à ma hauteur. A ce moment-là je n’avais même plus pensé à mon père et au fait que je pouvais me faire prendre à tout moment, j’étais juste en train de penser que cette péripétie n’avait pas que du mauvais au final, au moins pour attirer son attention et l’avoir auprès de moi, c’était plutôt réussi. « Tout vas bien ? » Un sourire idiot sur le visage, je ne répondais même pas, il faut dire que c’était bien la première fois que nous nous retrouvions dans une telle situation et surtout aussi près l’un de l’autre. En effet, habituellement, Guiullaume semblait prendre soin de laisser une distance règlementaire entre nous deux, à croire que s’il s’approchait à plus d’1un mètre, il allait se désintégrer totalement et disparaître à tout jamais de la surface de la terre. C’était ridicule mais j’avais tenté de me faire une raison en me disant que peut-être un jour, sur un malentendu, il détruirait cette fameuse barrière qu’il avait lui-même créé.
Sans hésitation, il avait fini par me porter et m’amener chez lui, j’étais presque en train de me demander si tout ceci était réel, lui qui était habituellement si gêné et réservé, voilà qu’à présent il m’emmenait directement dans son salon le plus naturellement du monde, sans aucun bafouillement, rien. Tout de même, quelle force… Autant il avait une musculature plutôt développée mais pour le coup il m’avait porté avec une aisance impressionnante, j’avais encore de la marge au niveau du chocolat, ce n’était pas demain la veille que je me mettrais à surveiller ma ligne, c’était certain. Il m’avait posé sur le canapé et avait disparu de la cuisine avant de réapparaitre avec une tasse de chocolat chaud et de quoi désinfecter ma plaie. Je grimaçais légèrement au contact du désinfectant sans pour autant le lâcher du regard une seule seconde. « Alors Kay ? Tu t'essayais en cascadeuse de cinéma ? » Ma grimace se transforma en un léger sourire, pour le coup je venais ne me ridiculiser en beauté mais autant dire que c’était pour la bonne cause. Si on m’avait dit quelques minutes auparavant que j’allais me retrouver assise à côté de lui sur son canapé, sur le point de déguster un bon chocolat alors qu’il venait de jouer au parfait infirmier, je n’y aurais sûrement pas cru. « Tu sais que c'est dangereux ces buissons, je suis sûr que ton père les as cié pendant une nuit ! » Je ne pu m’empêcher de rire. Il est vrai que mon père avait sûrement regretté de ne pas avoir construit une muraille entre notre voisin et nous, histoire d’éviter ce genre d’incident. Enfin, ce n’était pas moi qui allait m’en plaindre bien sûr. « Tu vas voir, on n'aura pas le temps de s’en rendre compte qu’il aura construit un mur entre nos deux jardins… Je ne suis pas très douée au monté de corde, je risquerais de me casser une jambe mais bon, s’il le faut vraiment pourquoi pas… » Lançais-je ironiquement. Il disparut un instant dans la salle de bain après m’avoir posé un pansement alors que j’attrapais le chocolat chaud sur la table, n’oubliant pas de lui adresser un sourire lorsqu’il vint se rassoir à mes côtés. « Et cette fois ? pourquoi tu étais dans les buissons ? j'étais pas torse nu pourtant ». Je lui lançais un regard en coin, agréablement surprise d’avoir ce genre de conversation avec lui, sans pudeur et sans bégaiement. « Disons que j’avais envie de te voir simplement… Et toi alors, tu as retrouvé ta langue ? S’il faut que je fasse des cascades pour que l’on passe ce genre de moments, je ne suis pas sûre de m’en sortir indemne à la longue... » Je buvais quelques gorgées du fameux chocolat puis je me tournais à nouveau vers lui. « Au fait, merci pour le chocolat, et pour tout le reste… » Bon, je n’aurais pas été contre un bisou magique mais c’était peut-être un peu trop demander tout de même…
Revenir en haut Aller en bas
+ I'M IN A RAGE
Guillaume Beauchamp

un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume Tumblr_m6ayhdssKM1qliqtvo2_250
postes : 1018
avatar : Colton Haynes
votre autre vous : Lexie
âge du personnage : vingt cinq ans
date d'arrivée : 22/12/2012
fait le caméléon



un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume Empty
MessageSujet: Re: un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume   un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume EmptyJeu 3 Jan - 0:08

Tu avais laissé ta timidité de côté, tu avais réussis à prendre sur toi le faites que Kaytlinn sois la assise à côté de toi, sans personne d'autre autour, rien qu'en regardant son sourire, tu avais oublié l'image de son père entrain de t'enterrer dans le jardin à l'abris de tout regard. Tu avais laissé tomber ton bafouillement quand elle t'adressait la parole, tu arriverais presque à faire des phrases qui ont du sens, et tu t'impressionnait toi même. Mais il faut le dire l'arrivée de Kaytlinn dans ta journée n'était pas programé et quand tu es pris au dépourvu tu arrives à construire des phrases.
Tu avais fini de désinfecter sa plaie, et tu était retourné t'assoeir près d'elle. Tu l'as regardais avec un léger sourire sur tes lèvres, tu avais l'impression qu'elle devenait de plus en plus belle à chaque fois que tu la voyais « Tu vas voir, on n'aura pas le temps de s’en rendre compte qu’il aura construit un mur entre nos deux jardins… Je ne suis pas très douée au monté de corde, je risquerais de me casser une jambe mais bon, s’il le faut vraiment pourquoi pas… » tu te redressais légèrement pour lui faire face, tu as croisé son regard et ses yeux magnifique. « Si il construit un mur, tu vas te tuer si tu essaies de le passer... mais moi je pourrais probalement y arriver. » Tout ce chamboulait dans ta tête, tu venais de dire à une jeune femme de dix huit ans que si son père l'interdisait de te voir, c'est toi qui passerais chez le voisin pour la voir ? Y a des jours ou t'es vraiment impressionant dans le genre Roméo.
« Disons que j’avais envie de te voir simplement… Et toi alors, tu as retrouvé ta langue ? S’il faut que je fasse des cascades pour que l’on passe ce genre de moments, je ne suis pas sûre de m’en sortir indemne à la longue... », tes joues se sont légèrement rosie quand elle a avoué qu'elle avait simplement envie de te voir, elle a failli se casser quelque chose juste pour tes beaux yeux. Ce que venait de dire Kaytlinn te faisait réellement plaisirs, ça te touchait vraiment qu'on puisse encore s'interesse au vieux débris de souvenirs que tu étais. Tu savais que si tu ouvrais la bouche à cet instant tu allais bafouillier et que ça allait tout gâcher alors tu as repris tes esprits, et réfléchis à la phrase que tu allais sortir, une belle phrase, bien construite. Que la force soit avec toi.
« ça me fait très plaisirs de te voir, et oui tu vois pris au dépourvu je sais parlé, qui l'aurait cru ? Tu sais on pourrait ce voir autrement, quoi que jouer les infirmier ce n'est pas pour me déplaire ». Tu affichais un beau sourire sur tes lèvres, tout en la regardant dans les yeux, tu aurais envie de l'embrasser mais ce n'était sûrement pas la chose à faire, quoi que si elle était venue pour te voir, qu'elle avait envie de te voir. Mais non tu chassais cette idée de ta tête. Kaytlinn te remercia pour le chocolat et ce que tu avais fait pour elle, en guise de réponse tu posas simplement une main sur la sienne, puis tu remarqua qu'elle avait quelque résidu de chocolat sur la bouche, tu voulus lui le dire, mais tes actes ont dépassé ta pensée. Ta main à effleuré ses lèvres, une fraction de seconde peut-être mais une de trop, tes yeux on croisé les siens, ton coeur c'est emballé, on dirait que tu cours le marathon de new-york, 42 kilomètres non-stop. Mais c'était ce que tu étais en train de faire, sauf que ce n'était pas des kilomètres, mais bien des centimètres qui ont fini par des milimètres mais tu t'es stoppé là, après tout tu ne savais pas sa réaction, avais tu le droit ? Le droit de poser tes lèvres sur les siennes ?

_________________

Skyfall is where we start
A thousand miles and poles apart
I like big butts and I can not lie. You other brothers can’t deny, that when a girl walks in with an itty bitty waist. And a round thing in your face. You get sprung, wanna pull out your tough, ‘Cause you notice that butt was stuffed. Deep in the jeans she’s wearing.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faire-le-cameleon.forumgratuit.ch

❝ Contenu sponsorisé
fait le caméléon



un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume Empty
MessageSujet: Re: un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume   un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

un talent de cascadeuse méconnu jusqu'alors... ~ guillaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hollywood Rip Ride Rockit ferme jusqu'a nouvel ordre
» vendeur connu ?
» Comment vous avez connu le forum Déco-Design?
» Serapias neglecta ( Sérapias méconnu )
» aller jusqu'à Dakhia en février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VII - HOME, SWEET HOME :: happy ending :: les rps-