AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


postes : 483
avatar : colin o'donoghue.
âge du personnage : trente ans.
date d'arrivée : 09/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 16 Jan - 21:06


nom et prénom au choix
" Tu contiens dans ton oeil le couchant et l'aurore. Tu répands des parfums comme un soir orageux, tes baisers sont un philtre et ta bouche une amphore qui font le héros lâche et l'enfant courageux. "

NOM(S) A votre bon plaisir, surprenez-moi. J'imaginais quelque chose avec des consonances italiennes ou allemandes, je trouvais que c'était phonétiquement agréable. PRÉNOMSComme dit précédemment, surprenez-moi. J'apprécie tout particulièrement les prénoms originaux ou/et composés. SURNOMSDearies par Samuel, même si ce n'est pas vraiment un surnom. DATE ET LIEU DE NAISSANCETotalement libre. ÂGEEntre vingt-quatres et trente ans. MÉTIER/ETUDESCe que vous préférez mais, elle a fait des études assez longues et surtout brillantes. Évitez les serveuses, stripteaseuses et autres joyeux métiers dans le même genre. Si vous n'avez pas d'idée, n'hésitez pas à me mpotter, j'ai quelques suggestions à vous faire. STATUT CIVILElle est fiancée à Samuel depuis sept mois maintenant. Ce n'est pas négociable. GROUPEje pensais à vert. Violet à la limite. AVATARMeghan Ory, peu négociable. CRÉDITS ∞ tumblr

l'histoire est dans les grandes lignes libre, pour ne pas dire totalement ou sinon très négociable. n'hésitez pas à me contacter si vous en avez besoin. ou pas, d'ailleurs.

Elle vient d'une classe sociale privilégiée et a toujours jouis d'une grande liberté économique.☨ Elle n'est pas obligatoirement originaire de New York mais, y vit depuis au moins cinq ans. Sa famille possède également une maison dans les Hamptons. ☨ Ses parents sont très conservateurs et attachés à leurs valeurs. Leur fille se devait d'être polie, cultivée, calme et compréhensive. Elle ne devait pas faire du tort aux autres, jamais, ni se rebeller. Une poupée de porcelaine: délicate, élégante et parfaite. C'est ce qu'elle est devenue, parce qu'ils le souhaitaient ☨ Pourtant, au-delà des apparences qu'elle projette c'est une jeune femme à la recherche de liberté, drôle, extravertie, voir un peu inconsciente qui ne demande qu'à s'épanouir. ☨ Elle a toujours eu peur de sortir des sentiers battus, de l'inconnu et préfère se plier aux normes ambiantes. Pourtant, sa soif d'aventure l'a poussé vers Samuel.☨ Cela fait quatre ans qu'elle connait Sam. Je n'ai pas encore clairement définis la manière dont ils se sont rencontrés, car ça ne me semblait pas très important lors de la rédaction de ma présentation. J'imaginai quelque chose d'assez simple, dans un bar peut-être, ou un parc. Une aventure sans lendemain qui finalement s'éternise. On peut en discuter.☨ Elle n'est que réussite sociale et professionnelle au contraire de Sam pour qui cela importe peu. Il ne fait jamais d'effort.☨ Tous les opposes et c'est probablement la raison principale qu'il fait qu'elle l'aime autant dans un sens. ☨ Ils sont fiancés depuis sept mois, c'est elle qui lui a fait sous-entre que s'il ne prenait pas les devants elle partirait ☨ Malgré son côté rêveur, elle ne peut mettre de côté des années d'éducation. Elle souhaite se marier, avoir des enfants et vivre avec sa famille dans la grande maison d'une banlieue chic. C'est souvent un sujet de dispute entre elle et Samuel qui exerce un métier qu'elle exècre. ☨ Cela fait deux mois qu'elle n'a pas vu son fiancé, ce dernier lui ayant dit qu'avant le mariage il voulait rendre visite à sa famille du côté paternel au Canada. Comme elle travaillait, elle est restée à New-York. ☨ Finalement, elle a décidé de lui faire une surprise en débarquant à Montréal. Evidemment, elle ne se doute pas qu'en réalité Samuel s'y trouve pour renouer avec une ancienne petite amie qu'il n'a pas revu depuis six ans et dont il était très amoureux.


~ never let me go.

La voiture longeait à présent la plage où l'air marin s'engouffrait par les fenêtres ouvertes. C'était décidément la chose la plus agréable que l'homme connaissait, il en était certain. Le parfum subtil de l'iode, un bouquet floral, végétale et l'odeur si particulière du plancton, de l'humus. Ces effluves marins d'une indicible délicatesse. Toutes ces fragrances, tous ces goûts, ravissaient Samuel. Il rangeât donc son véhicule sur le bas côté et se penchât vers sa partenaire. « Hey, dearie, réveille-toi, on va faire un tour. » Murmura-t-il doucement aux oreilles de la jeune femme endormie à sa droite. Il caressa brièvement la base de son cou avant de sortir hors du véhicule, claquant la portière derrière lui. Émergeant peu à peu, le visage crispé, elle lança un regard méfiant à son compagnon de route mais, le suivi néanmoins. Il avait un don pour l'importuner, c'était sans l'ombre d'un doute son domaine de prédilection. L'esprit encore embrumé dû à son réveille brutal, elle se glissa hors du véhicule et murmura d'une voix anormalement grave. « Tu es réellement horripilant parfois. Si tu n'avais pas envie de conduire, il fallait simplement me le dire au lieu de nous mettre encore plus en retard que l'on est déjà. Hého ! Tu pourrais, au moins, avoir la délicatesse de faire semblant de m'écouter, non ? » Celui-ci se retourna, une expression de grandes satisfactions plaquée au visage et dit. « Évidemment, je pourrais, mais où serait la distraction dans ce cas-là ? » Il ignora la réponse cinglante qu'elle lui offrit, semblait-il, de bon coeur et lui fit signe de le suivre. Leurs pas les guidèrent vers la plage et ils restèrent un moment immobiles pour savourer le spectacle qu'offrait cette étendue majestueuse d'eau qui perçait l'horizon. Elle était d'un bleu profond, vif, plein de caractère, qui ne pouvait que captivait l'attention de ses observateurs. La façon dont les vagues s'écrasaient contre le rivage, destructrices, était fascinante. Au large, l'océan, tout émoustillé, semblait anticiper l'imminente baignade et se préparait à accueillir le couple. Subitement une bourrasque violente s'abattit sur eux. Le vent était si fort, si puissant, que pendant quelque seconde Samuel eu l'impression de s'envoler avec lui. Puis plus rien, le coin était redevenu passible, comme si ce qu'il s'était passé n'avait été qu'un rêve éveillé. Chacun lança à l'autre un regard septique avant d'éclater d'un rire commun. Emporté par cette inattendue mais, tant espéré bonne humeur, l'homme se glissa, taquin, au côté de sa belle, qui semblait se délecter de l'air pur qu'offrait le rivage et d'un coup de main habile lui déroba son appareil photo. D'abord, pantoise, elle le regarda s'éloigner, avant de partir à sa poursuite. « Je n'ai pas envie de jouer Sam, rend le-moi immédiatement ! » Le dit Samuel ne semblait pourtant pas de cet avis et ne faisait qu'afficher un air détestablement fier tout en balançant l'objet de ses désirs devant elle. S'en suivi une folle course poursuite sur la plage, zigzagant, s'entrechoquant, lancent à son adversaire les projectiles qu'ils arrivaient à attraper au vol. Toutefois, l'allégresse de son partenaire s'avéra contagieuse et la brunette se surprit à apprécier le jeu. Leurs pieds frôlaient à présent le liquide turquoise. Malgré leurs différents, ils semblaient pleinement savourer ces quelques minutes d'éternités, jouant malicieusement avec les ondes. Une quantité non négligeable d'eau s'affalât inopinément sur le flanc gauche du New-Yorkais. « Nom de dieu ! » s'insurgeât-il en se tournant à moitié vers l'élément perturbateur, indéniablement féminin. « Si c'est la guerre que tu veux.... » Comme seule réponse il ne reçu qu'un ricanement, mélange de fierté et provocation, ce qui lui fit froncer les sourcils. D'une démarche assurée il s'avança donc, comme prêt à lui sauter dessus, le regard fou. Malgré tout, elle restait impassible attendant l'attaque qui se faisait toujours plus imminente. Le jeu s'amorça réellement quand d'une enjambée Samuel bondit en sa direction et qu'elle se déroba, lui échappent de peu. Le ballet ne se termina que lorsque les deux parties s'écroulaient d'un même mouvement dans l'eau bercée par leurs éclats des rires enjoués. Les flots s'écrasaient durement contre eux, répandent le liquide salé sur leurs corps chauffées par le soleil. La lumière miroitait sur l'eau claire, se faisait aspirait par celle-ci et entama une langoureuse danse. Les vagues, mutines, s'échouaient sur le rivage avec à chaque fois un plus de force. Samuel s'hissa sur ses pieds et intima à la jeune femme de ne pas faire un seul mouvement ou il lâcherait l'appareil à l'eau. Visiblement inquiète, elle obtempéra. Il commença alors à faire la chose qui lui semblait la plus indiquée, des photographies. Il aurait fallu être stupide pour ne pas profiter de la magie de l'instant. Elle était si sublime. Tandis qu'il déposait son regard d'ébène sur la fluette jeune femme, un sentiment qui lui était jusqu'à lors inconnu s'infiltra progressivement en lui. Une émotion qu'il ne se crut jamais plus capable d'éprouver ou, tout du moins, pas en être aussi affecté. À cet instant précis une inexplicable bouffée d'espoir lui tordait les entrailles, sinuait dans ses veines telle la plus pure et dangereuse des drogues. On peut ne pas admettre, par fierté ou peur, d'avoir trouvé l'objet de notre bonheur. Il pensait ne plus y croire. Malgré tout, cette chaude journée d'été, sur cette plage de Long Island , Samuel se rendit compte que cette félicitée dont il aspirait tant se trouver peut-être là, devant lui. Et que, même s'il se trompait, ce n'était pas si grave, du moment qu'il pouvait l'avoir à ses côtés. Cette magnifique jeune femme avait peut-être déjà irrémédiablement changé le cour de son existence. Malgré toute sa bonne volonté et dieu seul sait qu'il en avait, une longue chevelure doré ne cessait de hanter son esprit. « Tu as fini avec ces idioties ? On peut y aller ? » Avait soufflé des intonations typiquement féminines, à qui il s'empressa de répondre, « Que vous être autoritaire mademoiselle. Tenez, je vous remets ceci. » Il l'aida à se relever et déposa entre ses mains humides le précieux objet. Elle lui offrit un sourire grimaçant, clairement ironique, « J'ai bien voulu rencontrer tes parents, malgré le fait que je déteste les Hamptons, cela devrait jouer en ma faveur non ? » Ajouta-t-il en arrivant près de la voiture. « Après que je t'ai supplié durant près de six longs mois. » Murmura-t-elle entre ses dents. « C'est plutôt toi qui m'es redevable d'avoir attendu si longtemps. » Il haussa les épaules, lui lança les clés et monta dans la voiture sans plus de cérémonies. Une disputes n'aurait servie à rien.

« J'ai envie de me marier Sam. » Il venait d'entrer dans la chambre à coucher de sa petite amie, où il passait à présent quasiment toutes ses nuits, lorsqu'elle l'interpella. Septique, sa bouche se tordait en une grimace cynique alors qu'il se déchaussait, [i]easy
, façon beau gosse, sans les mains. « Et moi j'aimerais bien avoir Jaguar. Des années quatre-vingt-dix de préférence, comme une XJ-S, décapotable. Peut-être rouge, ou le bleu irait mieux avec mes yeux ? » A en croire le regard qu'elle posait maintenant sur lui, ce n'était la réponse qu'elle espérait. La lueur dans ses yeux ne trompait pas. Tandis qu'il sortait de la poche arrière de son jean un paquet de cigarette, malheureusement vide, Samuel s'asseyait au bord du lit. Il soupira. Cela faisait trois ans qu'ils étaient ensemble à présent. Cette relation l'avait surpris, plus qu'autre chose. Il ne s'était jamais pensé capable de réussir à tomber amoureux à nouveau ou en tout cas ressentir une émotion qui s'en approchait autant. Si ce n'était pas de l'amour, c'était bien imité. Néanmoins, malgré toute l'affection qu'il portait à la jeune femme, il n'était pas homme à se passer la corde au cou. Non, définitivement, l'idée même d'être unis pour l'éternité à un seul être ne lui convenait guère. « Je suis sérieuse. » Fit-elle sur la défensive. « J'ai envie de fonder une famille, avoir trois enfants, un chien et une jolie petite maison en banlieue. » Samuel n'aimait pas la tournure que prenait la conversation. Pas du tout. Mal à l'aise il se grattait l'arrière de la tête alors qu'il pouvait sentir les prunelles de son amie qui scrutaient sa réaction. Elles lui brûlaient le dos, incendiaient son âme, le faisaient se courber au rythme des flammes. « Je ne pourrais avoir aucune de ces choses avec toi, n'est-ce pas ? » Murmura-t-elle devant son mutisme. Pour la première fois depuis qu'il était rentré dans la pièce le New-Yorkais se tournait vers elle. Ils étaient si différents que s'en était insultant. Au-delà de leur similitude physique se cachait deux individus que rien n'aurait dû lier. Elle venait d'une famille aisé, voir bourgeoise, avait toujours vécu dans un environnement rassurant et jouissait depuis toujours d'une commodité économique indéniable. De brillante et longues études à son actif, elle soutenait les oeuvres caritatives. Naïve, douce, c'était sa Némésis, son antithèse, l'argument qui contrait le sien. Pourtant, ils en étaient là, maintenant, dans cette chambre, dans cette ville, tous les deux. Et face aux flots constants des eaux qui s'abattaient sans cesse contre lui, Samuel se sentit couler. Elle s'approcha de lui délicatement. « Mais je pourrais y renoncer. » Avait-elle soufflé, presque solennellement, le visage inexpressif alors que son coeur battait à rompre dans sa poitrine. « Pour toi je le ferai. Cependant, je veux être certaine que je fais le bon choix. Si ce n'est pas ce que tu veux Sam, il faut me le dire et je disparaîtrais. Je ne veux pas attendre, ni faire des compromis. Prends-moi tout entière ou alors laisse-moi partir. » Une silhouette se présenta à ses yeux, sans que le New-Yorkais ne puisse s'y opposer. Athlétique, féminine, irrémédiablement connu. Une cascade de cheveux blond s'ajouta à la forme instable. Et il repensa à cette femme qu'il avait laissé partir, il y a quelques années de cela. Celle qu'il avait aimé plus que sa propre vie, plus que celle de quiconque d'ailleurs. Il vaut mieux avoir des remords que des regrets, disait-on. Son front appuyé à celui de la jeune femme il annonça gravement. « Marions-nous dans ce cas-là. » Samuel sentait l'odeur mentholé de sa peau cuivré et il ferma les yeux tandis que ses mains se glissèrent sur ses hanches, la collant à son corps robuste. Sa jeune fiancée, les bras autour de son cou, le regardait s'approcher doucement d'elle. Jusqu'à ce que leurs lèvres finirent par se toucher. Sa bouche s'écrasait sur la sienne avec avidité. Ce fut un baiser infiniment lent et doux.



_________________
    Home means me and you.
    You meet that special someone and suddenly, they become your entire world. You can not picture your life without them and you had no idea what you were doing before them. That's what she means to me. She's my everything.


Dernière édition par Samuel Collins le Mer 6 Fév - 19:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-more-night.forumactif.fr/
avatar


postes : 483
avatar : colin o'donoghue.
âge du personnage : trente ans.
date d'arrivée : 09/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 16 Jan - 21:07

+1

_________________
    Home means me and you.
    You meet that special someone and suddenly, they become your entire world. You can not picture your life without them and you had no idea what you were doing before them. That's what she means to me. She's my everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-more-night.forumactif.fr/
avatar

postes : 8
avatar : Megan Ory
date d'arrivée : 20/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Dim 20 Jan - 20:52

Je suis la ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


postes : 1240
avatar : Sebastian Stan
votre autre vous : Ethaninou J. Wildounet
âge du personnage : 28 ans
date d'arrivée : 31/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Dim 20 Jan - 22:19

HAN TROP CANOOOOOON

_________________
You are the hope that keeps me trusting
« And how can I stand here with you and not be moved by you. Would you tell me how could it be any better than this. You're everything... Everything You're all I want. You're all I need. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


postes : 802
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Dim 20 Jan - 22:45

Ma chérie t'es trop Canooooooooooon & quel choix
Tu pouvais pas prendre mieux *-*

_________________
2 mots. 7 lettres. Dis les moi, et je suis à toi.
À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. [...] Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


postes : 483
avatar : colin o'donoghue.
âge du personnage : trente ans.
date d'arrivée : 09/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Lun 21 Jan - 9:16

HAAAA(...)AAA ! bave Je crois que je viens de mourir... trois fois de suite. Ce que tu es belle. I love you Et ton pseudo est absolument fabuleux. Je ne tiens plus en place, tu as illuminé ma journée. On va être mignon tous les deux, chérie.

Bref, merci infiniment d'avoir choisis mon scénario, n'hésite pas à me contacter par mp si tu en as besoin et bon courage pour ta fiche. coeur

Spoiler:
 

_________________
    Home means me and you.
    You meet that special someone and suddenly, they become your entire world. You can not picture your life without them and you had no idea what you were doing before them. That's what she means to me. She's my everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-more-night.forumactif.fr/
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 23 Jan - 13:45

Bon. Bon. Généralement je n'aime pas la compétition. Mais ... mais ...
Quand j'ai vu ton scénario j'ai faillis mourir sur place
Donc ... Donc ... Je peux tenter ma chance ? ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar


postes : 483
avatar : colin o'donoghue.
âge du personnage : trente ans.
date d'arrivée : 09/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 23 Jan - 14:09

dancing bave coeur choupy hola OMG I love you dancing bave coeur choupy hola OMG I love you

Deux pour le prix d'une... je suis vraiment gâté. Pour moi, si vous voulez tenter le scénario toutes les deux, il n'y a pas de problème. Je choisirais à la fin la fiche qui me plait le plus. I love you (je crois que c'est la première fois que je me trouve dans cette situation. ) Je sens que ça va être vachement dur de faire un choix. Bref, je suis ravie que le personnage te plaise, tu n'imagines pas dans quel état d'euphorie je suis actuellement. Surtout que ton prénom est fantastique. Daenarys fait, sans l'ombre d'un doute, partie de mon top dix. bave Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à me contacter par mp si tu as besoin d'informations complémentaires sur le pv. (ou pas d'ailleurs. Arrow ) T'ES BELLE BORDEL ! bave

_________________
    Home means me and you.
    You meet that special someone and suddenly, they become your entire world. You can not picture your life without them and you had no idea what you were doing before them. That's what she means to me. She's my everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-more-night.forumactif.fr/
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 23 Jan - 14:27

Gniiiiia tout ces smileys, ça doit vouloir dire que tu es content de me voir pfufufu ♥️
Je peux te gâter autant que tu veux, c'est pas un problème hinhin //POUTRE//
Bon avant de te faire flipper, je te souhaites bon courage pour nous départager et ... Euh ... Ah oui, merci pour le compliment ! Je file faire ma fiche avant que tu ne m'envoies les bonhommes en blouse blanche pour m'enfermer chez les fous //POUTRE//

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


postes : 1240
avatar : Sebastian Stan
votre autre vous : Ethaninou J. Wildounet
âge du personnage : 28 ans
date d'arrivée : 31/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 23 Jan - 14:29

Han non mais je rêve le succès qu'à cet idiot Arrow ()

_________________
You are the hope that keeps me trusting
« And how can I stand here with you and not be moved by you. Would you tell me how could it be any better than this. You're everything... Everything You're all I want. You're all I need. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 23 Jan - 14:31

C'est le physique, chéri, le physique ! Le côté mauvais garçon, ça trompe pas
* Fuit *
Revenir en haut Aller en bas
avatar


postes : 1240
avatar : Sebastian Stan
votre autre vous : Ethaninou J. Wildounet
âge du personnage : 28 ans
date d'arrivée : 31/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 23 Jan - 14:42

je savais bien qu'il avait un secret Arrow va falloir que je l'espionne pour en savoir plus

_________________
You are the hope that keeps me trusting
« And how can I stand here with you and not be moved by you. Would you tell me how could it be any better than this. You're everything... Everything You're all I want. You're all I need. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


postes : 59
avatar : Julian Morris
date d'arrivée : 16/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 23 Jan - 19:58

Ouais mais tout le monde sais que le plus beau Collins c'est moi *se barre*

_________________
DRAW ME DRAW YOU DRAW US HONEY
It's over. I'm not coming back, you can't come with me. All I see is pain, disaster, and love. That's why I should leave. love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Jeu 24 Jan - 19:33

Ben en fait y a que des canons dans la famille Collins, c'est un peu flippant d'ailleurs :')
Mais bon, je peux bien garder les cousins sous la main, au cas où ... x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar


postes : 483
avatar : colin o'donoghue.
âge du personnage : trente ans.
date d'arrivée : 09/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   Mer 6 Fév - 19:56

SCÉNARIO PRIS. coeur

_________________
    Home means me and you.
    You meet that special someone and suddenly, they become your entire world. You can not picture your life without them and you had no idea what you were doing before them. That's what she means to me. She's my everything.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://one-more-night.forumactif.fr/

❝ Contenu sponsorisé
fait le caméléon



MessageSujet: Re: (F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(F) MEGHAN ORY ⊰ BANG BANG, HE SHOT ME DOWN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bang-bang
» Wristshot Hublot Ice Bang 41 mm ??
» AERO BANG ALL BLACK
» Hublot Big Bang King
» Hublot Big Bang Ayrton Senna Version 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: II - NEVER LET ME GO. :: someone like you :: scénarios pris-