AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

postes : 350
avatar : julian schratter
votre autre vous : no.
âge du personnage : vingt-deux ans.
date d'arrivée : 03/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Sam 12 Jan - 16:43

Je n'avais toujours pas réellement compris ce qu'il se passait à cette soirée, je ne faisais qu'assister à la scène. D'ailleurs, je semblais être le seul qui semblait ne rien comprendre, j'étais debout à côté de ma cavalière, on aurait dit un véritable abruti, je vous jure. Néanmoins, lorsqu'elle sembla reprendre ses esprits, je lui adressais alors un sourire. Je me retenais de ne pas poser de question mais je n'avais pas vraiment envie de jouer à l'indiscret et d'en rajouter. Alors, lorsqu'elle me proposer d'aller boire un verre, je ne pus qu'accepter dans un hochement de tête. Si je pouvais éviter la piste de danse sans avoir à me justifier, autant en profiter. Je tendais alors mon bras à ma cavalière et, lorsqu'elle s'en saisit, je l'entraînais avec moi jusqu'au bar. Arrivés là-haut, il me semblait qu'elle était redescendue sur Terre et avait l'air quelques peu moins perturbé qu'avant. Je me tournais vers elle, toujours mon sourire d'abruti né fixé aux lèvres pour essayer de détendre l'atmosphère suite à ce qu'il venait de se passer. « Que veux-tu boire? » J'attendais sa réponse en pinçant légèrement ma lèvre, gêné tout d'un coup de l'avoir invité à cette soirée. Pour essayer de cacher mon malaise, je me contentais de regarder autour de moi, la soirée semblait avoir repris son cours. Et c'était tant mieux, j'espérais vraiment que Grace pourrait se détendre et oublier ce qui l'a perturbée en ce moment même. Au moins pour pouvoir profiter, ce soir, et ne pas avoir constamment la tête ailleurs.

_________________
i'm fucking in love with you.
« Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

postes : 151
avatar : Emilie de Ravin
votre autre vous : personne
âge du personnage : 26 ans
date d'arrivée : 31/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Sam 12 Jan - 17:35

Oublier, voilà ce qu'il lui restait à faire. Oublier, se focaliser sur son charmant cavalier, et puis mettre dans une boîte surréaliste tout ce qui venait de se passer pour y penser demain -ou mieux, jamais. Elle avait à peine entendu les mots qu'Aidhàn avait crié à l'égard de son "amie", ne l'avait même pas suivi des yeux disparaître dans la foule plus ou moins dense du restaurant. Non, elle ne l'avait pas fait, tout simplement parce qu'elle se l'interdisait. Elle se sentait déjà suffisamment mal comme ça, et n'était pas réellement encline à en rajouter une couche. Si la blonde était doucement naïve, elle connaissait ses limites et, même si elle tentait de sourire au mieux pour effacer son malaise, il n'en demeurait pas moins présent tout au fond d'elle. Heureusement pour elle, Timéo accepta sa proposition, et elle ne put qu'attraper posément son bras et se laisser conduire vers le bar. Étrange sensation que de marcher à ses côtés, bras dessus bras dessous... Pas réellement désagréable, mais c'était comme si au creux de son coeur, elle savait que quelque chose ne collait pas dans cette scène. S'agissait-il du lieu, de sa tenue, de lui ou bien d'elle ? Inutile même de poser la question, Grace en connaissait déjà la réponse. Malgré toute la sympathie qu'elle éprouvait pour Timéo, il fallait croire que c'était au bras d'un autre homme qu'elle aurait préféré marcher - un homme qui visiblement n'en attendait pas autant d'elle. Le bar se profilait déjà devant leurs yeux et, arrivée à destination, elle se décida à mettre un point final à ses questions et ses problèmes et a enfin mettre ses idées en pratique. « Que veux-tu boire? » Une question qui arrivait à point nommé. Quoi de mieux que l'alcool pour oublier ? Oh, certes, elle n'avait pas envie de s'enfiler vodka sur vodka et de finir comme l'un de ces vieux héros abîmés par la vie ou comme certains des poltrons qui hantaient les bars dès leur ouverture, non non. Seulement juste boire un verre pour se délier l'esprit, et être un peu plus joyeuse en cette soirée qui, si elle n'avait pas déjà commencé à tomber en chute libre, aurait pu être presque parfaite. « Un euhm... » Quittant le sourire de Timéo, ses yeux parcoururent rapidement la foule de noms écrits sur le mur d'ardoise derrière le serveur, tentant d'en repérer au moins un ou deux qu'elle connaissait. « Un cosmopolitan. Ce serait parfait. » Un cocktail. Pas l'un des plus forts, ni l'un des plus faibles. Très girly en soit, tellement qu'elle se demanda la seconde d'après si elle n'aurait pas mieux fait de prendre autre chose. Qu'importe, elle avait déjà choisi et gratifia son compagnon d'un nouveau sourire avant de baisser légèrement les yeux. Elle n'était pas à l'aise, pas plus que lors de ses précédents rendez-vous. Faire la conversation n'avait jamais été son fort, et elle s'en rendait compte une fois de plus. Aussi, remarquant le regard de Timéo tourné vers la foule, elle s'autorisa à faire rapidement de même, regardant distraitement si elle ne connaissait pas une ou deux personnes. « Il y a déjà beaucoup de monde... Je ne savais pas que ce genre de soirée avait... autant de succès. » Son regard buta contre certaines têtes qu'elle connaissait de vue, d'autres qu'elles connaissait un peu plus, et une qu'elle aurait -sur le coup- préféré ne pas connaître. Son coeur se serra en l'apercevant à l'autre bout du bar et elle mit de n'ombreuses secondes avant d'enfin réussir à tourner la tête. La blonde avait beau croire connaître ses limites, elle était néanmoins stupide pour toujours les frôler d'un peu trop près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


postes : 307
avatar : Karen Godess Gillan
âge du personnage : 23
date d'arrivée : 01/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Sam 12 Jan - 20:53

Je hurle mon cri barbare YAWP sur tous les toits du monde. W, W. L'oncle Walt encore. Le phonie est tout à fait clair, un « yawp » traduit un grand cri rauque. Allez Todd, vous allez nous offrir une démonstration de ce barbare « Yawp ». Enfin voyons, on ne « yawpe » pas assis. Allez, allez, en piste, debout. En position de « Yawp ».


Luckyàn lui a dit, en enfilant son manteau avant de partir fêter le nouvel an on ne sait où avec on ne sait quelle fille sur-siliconée, que c'était bien triste d'être toute seule le trente et un au soir. Elle lui a tiré la langue. Elle n'est pas seule. Elle a sa russe, son film préféré, et la nouvelle chanson de Foals qui hurle dans tout l'appartement. Sa russe, c'est sa correspondante Tumblr avec qui elle a des conversations qui ne ressemblent à rien mais qui sont très drôles. Elle a aussi sa coréenne, sa française, son algérienne et son australienne, mais elle fêtent toutes le nouvel an. Sa russe est la seule qui ne le fait pas. Son film préféré, c'est Le Cercle des Poètes Disparus. C'est le film qui la fait le plus mourir de rire, jusqu'aux quelques dernières dix minutes. Là, elle pleure comme une madeleine. C'est le film le plus beau au monde selon elle. C'est le film qui a fait qu'elle a décidé de faire des études de cinéma, même si elle n'a aucune idée de ce qu'elle fera avec son diplôme plus tard (si elle l'a). La nouvelle chanson de Foals, c'est My Number, alias la chanson avec laquelle elle entamera probablement 2013. Ce dont elle est très fière. Passer le nouvel an comme ça, sur le canapé, devant un film, avec Foals et son ordinateur, telle une geek, ça ne lui fait pas peur le moins du monde. Elle avoue que ce qu'il manque, c'est de la bonne bouffe. Alors elle va pour se préparer un bol de chocapic. Sur le plan de travail dans la cuisine, il y a un petit papier. Une espèce d'invitation. Du maire. Elle ne se demande même pas d'où ça vient. Il est vingt heures, est-ce que c'est encore temps pour aller à son truc ? Elle avait une belle soirée en perspective, mais soyons honnêtes, c'est la seule fois de sa vie où le maire l'invitera quelque part. Son film, elle pourra le regarder demain. Et ce dîner ne l'empêchera pas, le premier janvier à minuit une, d'écouter My Number. Elle sera peut-être même rentrée avant minuit, après tout c'est une soirée du maire, pas de Lady Gaga. Elle s'excuse avec ferveur auprès de sa russe et enfile un legging bariolé, un large pull blanc crème (probablement à Luckyàn) et des très, très vieilles Nike. Ainsi parée, elle affronte le froid de décembre et arrive au restaurant à semi congelée. Puis se jette littéralement sur le buffet. Regarde ensuite autour d'elle. Il y a un monde de dingue. Elle pensait pas croiser autant de peuple à une soirée du maire. Elle, elle voulait juste manger un truc plus décent que des chocapic.

_________________

"Maybe none of us really understand what we've lived through."
Je voulais chasser tout ce qui dénaturait la vie, pour ne pas, au soir de la vieillesse, découvrir que je n'avais pas vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


postes : 1240
avatar : Sebastian Stan
votre autre vous : Ethaninou J. Wildounet
âge du personnage : 28 ans
date d'arrivée : 31/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Dim 13 Jan - 11:39

" Repas de la nouvelle année "

Il avait regardé Kaelyn partir. Il avait vu Queen le pousser du regard. Il avait fixé Grace, s'éloignant avec Timéo, une étrange expression au visage. Il voyait, mais ne pouvait rien faire. Comme figé, comme loin. Comme si il était à des années lumières de la scène. Il préféra se concentrer sur son verre qu'il fit remplir à nouveau par le barman. Il avait cette impression douloureuse d'avoir foiré quelque chose. Il avait, d'abord, brisé quelqu'un. Quelqu'un qu'il appréciait particulièrement, qu'il avait fait souffrir et qui ne s'en remettrait pas. Et puis il y avait Grace, et ses yeux. Qu'avaient-ils voulu dire? Aucune idée. Et l'alcool n'aidant pas, la question lui tourna dans l'esprit durant de longues minutes. Boire verre après verre. Ne plus rien voir d'autre que le liquide brun. Ne plus entendre la musique. Se fermer sur soi même pour ne plus être la, parmi les autres. Ses semblables, si différents de lui même; si forts et surs d'eux. Kaelyn était partie en pleurs. Combien d'autres finiraient dans cet état par sa faute? Il ne servait véritablement à rien d'autre qu'à mettre la pagaille dans la vie d'autrui. Grace avait bien fait de ne rien ressentir. Enfin, il croyait. Il faut dire que l’expression déçu et blessée de la blonde l'avait fortement désarçonnée. Après tout, ils n'étaient que des collègues non? Enfin des collègues, et un petit béguin de sa part. Gros béguin. Mains moites, coeur qui bat plus vite et sourire idiot. Bon, il avait merdé. Ne pas tenter sa chance avait été sa pire idée. Et il était trop tard pour rectifier tout ça. Il regarda son verre. Son quatrième, sans véritablement s'en rendre compte. Il chercha la jeune femme parmi la foule dense. Il vit plusieurs visages connus, et d'autres totalement étrangers. Des femmes dans de belles robes, des hommes chics, une jeune rousse en pull et pantalon coloré, qui jurait avec le tableau d'ensemble. Elle semblait heureuse de ne pas suivre les normes. Il en fut presque jaloux. Oser être qui il voulait. Il se leva d'un pas mal assuré et repéra l'objet de ses tourments. Se dirigeant vers elle, il avisa de Timéo, un peu trop proche d'elle à son gout. Tant pis, il fallait qu'il lui parle. Arrivant devant eux, il parvint à capter l'attention de Grace et tenta un sourire, bien mince et piteux. « Hey salut.. Je ne savais pas que tu venais à ce genre de soirée... Je.. Tu vas bien? On pourrais parler? Enfin si ça ne te dérange pas.. » Il ne l'avait pas vraiment regardé, inquiet à l'idée de ne voir que haine dans les yeux de la jeune femme. Quant à Timéo, il l'avait tout simplement ignoré. Il ne voyait pas pourquoi le jeune homme s’intéressait à l'enseignante d'un coup, mais il n'y voyait rien de bon.

_________________
You are the hope that keeps me trusting
« And how can I stand here with you and not be moved by you. Would you tell me how could it be any better than this. You're everything... Everything You're all I want. You're all I need. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

postes : 350
avatar : julian schratter
votre autre vous : no.
âge du personnage : vingt-deux ans.
date d'arrivée : 03/01/2013
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Mer 16 Jan - 17:24

Lorsque nous étions arrivés au bar, je m'apprêtais à répondre à la jeune enseignante, lorsque je fus coupé par ce fameux Aidhàn. En réalité, il s'était tout simplement invité dans notre conversation, m'excluant au passage, afin de discuter avec Grace. Un bonsoir, ça n'a jamais tué personne. Ou alors, ils l'ont bien caché aux informations. Je levais les yeux au ciel, exaspéré par son comportement mais, par respect pour la jeune femme, je les laissais discuter, bien que je doutais qu'elle en ait envie. Je me commandais donc une vodka pure en m'éloignant du "petit couple". Ce qui était pratique, dans ce genre de soirée, c'était d'être majeur. Comme ça, quand tu es seul, tu peux faire semblant d'attendre quelqu'un en sirotant une boisson alcoolisée qui te fait oublier que.. Ben que t'es tout seul. J'observais la salle en entamant ta boisson. Très peu de personnes dansaient encore. Des petits groupes s'était formés et ils discutaient tous entre eux. J'avais envie de m'inviter également, ça devait être à la mode puisque ce Aidhàn le faisait. Mais je ne savais pas vraiment qui était tout ces gens, je connaissais leurs têtes mais, devant eux, je ne me souviendrais plus du tout de leurs noms. Je me contentais donc de les regarder, appuyé contre le comptoir du bar. J'avais voulu continuer de "faire semblant" mais à cet instant précis je remarquais que mon verre était vide. Je supportais bien l'alcool mais je n'en commandais pas un deuxième, sachant que sinon je ne finirais jamais. Je posais donc mon verre sur le comptoir, jetait un coup d'oeil à Aidhàn et Grace entrain de discuter avant de me diriger vers la sortie afin d'aller prendre l'air et fumer une petite cigarette.

_________________
i'm fucking in love with you.
« Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

postes : 151
avatar : Emilie de Ravin
votre autre vous : personne
âge du personnage : 26 ans
date d'arrivée : 31/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Mer 16 Jan - 18:22

Aidhàn était devant elle. Juste devant elle. Pas à quelques mètres comme il l'était cinq minutes auparavant, mais juste devant elle. Si près qu'elle pouvait détailler le moindre recoin de son visage, si près qu'elle pouvait lire la moindre petite ride d'expression, si près qu'elle pouvait même se plonger dans ses yeux bleu -du moins fallait-il encore qu'il la regarde, pour qu'elle puisse le faire. Non, à la place, elle ne pouvait voir que son regard baissé, et ses épaules loin d'être bien droites, comme affaissées par le poids d'une situation qui le dépassait. Elle ne s'était pas attendu à le voir comme ça juste devant elle -ou en tout cas pas si vite après son... enfin... son baiser avec Kaelyn. Elle l'avait regardé du coin des yeux, oui, s'était posé des tas de questions aussi, mais elle ne s'était pas attendue à le voir débarquer de but en blanc alors qu'elle regardait la foule. Honnêtement, son arrivée l'avait surprise, et pas qu'un peu. Si elle avait eu un verre entre les mains, elle l'aurait probablement laissé tomber sous le coup de l'émotion -et inconsciemment, elle en venait à regretter de ne pas pouvoir se servir de ce prétexte pour s'échapper aux toilettes. Alors oui, elle l'avait regardé, mais son regard avait bien vite dévié malgré son pouls qui s'accélérait. « Hey salut.. Je ne savais pas que tu venais à ce genre de soirée... Je.. Tu vas bien? On pourrais parler? Enfin si ça ne te dérange pas.. » Sa voix sonna à ses oreilles et, aussi timidement que furtivement, elle releva rapidement les yeux vers lui, visiblement pas très à l'aise avec cette situation. Elle n'avait rien à se reprocher -non, loin de là, même- alors pourquoi sentait-elle cette boule recommencer à se former au creux de son estomac ? Mordillant sa lèvre inférieure, elle lança un regard sur le côté, cherchant probablement une quelconque aide de la part de son cavalier... qui s'était soigneusement retiré. Soit. Là, elle devait avouer qu'elle n'avait plus d'échappatoire et, à quand bien même elle adorait Aidhàn sans vraiment se l'avouer, discuter avec lui après ce qui s'était passé était probablement la dernière chose qu'elle souhaitait. A moins que justement, il ne souhaitait parler de cet "évènement" ? Elle ne savait comment elle devait le qualifier, ni même ce qu'il en était réellement -et après tout, dans l'absolu, le jeune homme n'avait même besoin de se justifier. Ni même de venir lui parler ou même... Elle roula légèrement des yeux, reportant son attention sur le sol et la paire de chaussures -très belles au passage- d'Aidhàn qui les jonchaient. Elle s'embrouillait, encore et toujours. Comme d'habitude, elle se montait la tête pour trois fois rien, faisant une montagne à partir de quelque chose dont elle ne savait rien, et qui ne la regardait même pas. Il était déjà pris. Voilà tout ce qui lui revenait en mémoire. Alors pourquoi était-il venu vers elle ? « Euh je... » Elle avait connu plus loquace comme réponse mais, sur le coup, ce furent les seuls mots qui sortirent de sa bouche. Comme si elle n'était pas suffisamment ridicule, il fallait en plus que sa langue se mette à fourcher et qu'elle n'arrive pas à aligner soigneusement de quoi faire une phrase. Que pouvait-elle faire d'autre à part s'enfoncer un peu plus à chaque seconde ? S'il lui avait tendu une pelle, elle l'aurait probablement saisi pour creuser sa propre tombe, et tant pis pour la petite robe noire qu'elle portait. « Et bien d'a.... d'accord... » Voilà au moins qui engageait le dialogue, à défaut d'être parfaitement énoncé. Les joues brûlantes, elle hésita une seconde à les tapoter de ses mains, préférant se forcer à jeter un coup d'oeil à Aidhàn pour ne pas paraître trop empotée. Le lieu était probablement loin d'être parfait, son état non plus et la situation encore moins, mais elle se voyait mal l'attraper pour l'emmener discuter plus loin. Quitte à exploser en larmes, elle pourrait au moins se rattraper en buvant cul-sec son cocktail... et pourquoi n'avait-elle toujours pas été servie, d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


postes : 802
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Mer 16 Jan - 18:32


Je parlais avec Thomas qui était près de moi tout en surveillant Aidhàn. Malgré le fait que ce soit mon professeur de littérature, je savais exactement ce qu'il pouvait faire. Comment expliquer ceci? Sans doute parce que je savais pertinemment qu'il pouvait faire une bêtise. Après tout j'essayais bien de le mettre avec Grace... Enfin, je préférais me consacrer à mes amis à cette super soirée et à mon deuxième papa. Il fallait que je profite à deux cent pour cent de ceux que j'aime. Mais un présentiment me fit tourner la tête vers la petite blonde pour qui en pinçait mon professeur de Littérature. Il avait bu quelques verres afin de s'interposer entre celle ci et Timéo. Je levais les yeux aux ciel, il y avait d'autres moyens de faire et il avait prit celui le plus cruel. En mettant un jeune de côté. Roh alors, il fallait tout le temps que je le surveille. Pauvre professeur amoureux, j'en avais mal au coeur pour lui. Juste après ce qu'il venait de faire, je vis mon "ami" se mettre de côté comme si il attendait quelqu'un, comme si, on n'avait rien remarqué. Si Charlie me posait des questions ou quelqu'un me parlait, je répondais comme si j'étais dans la lune. Bon je devais bouger, je ne pouvais laisser Timéo tout seul après ce que venait de faire Monsieur Collins. Je m'excusa au près de Thomas, Charlie et Sarah et m'éloigna. Il allait sortir, je le suivis donc. Il alluma une cigarette devant cette porte. J'en voulais d'un coup à mon professeur d'avoir fait ceci, c'était tellement, comment dire, tendu entre Tim et moi qu'il fallait que je fasse comme si rien ne s'était jamais rien passé. "Coucou Timéo, je suis désolée pour ce qu'il vient de se passer" dis-je en montrant la salle de la main. Ce n'était de ma faute certes mais le voir du coup seul me faisait un peu de peine. Il était gentil après tout malgré ce sentiment d'attirance. "Monsieur Collins n'est pas très en forme après ce qui s'est passé et je pense qu'il avait besoin de s'expliquer." Après cette phrase, je ne pu retenir une petite grimace.

_________________
2 mots. 7 lettres. Dis les moi, et je suis à toi.
À ce moment précis, il y a 6 470 818 671 personnes dans le monde. [...] Six milliards de personnes, six milliards d’âmes, et parfois, il ne vous en faut qu’une seule...
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


postes : 1240
avatar : Sebastian Stan
votre autre vous : Ethaninou J. Wildounet
âge du personnage : 28 ans
date d'arrivée : 31/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Jeu 17 Jan - 8:32

" Repas de la nouvelle année "

Timéo avait l'air d'avoir comprit qu'Aidhàn ne voulait pas de lui dans la conversation. Qu'il ne voulait pas non plus de lui dans cette relation, d'ailleurs. Alors il s'était éloigné. Tranquillement, allant boire on coup ou autre chose, peu importait. Aidhàn ne le voyait déjà plus. Il ne voyait que le sol, et le bous de ses chaussures. Il les avait enfilé vite fait, pressé par une Kaelyn impatiente. Grace mit un long moment à répondre. Et sa réponse fut assez courte, d'ailleurs. « Euh je... » Elle? Aidhàn, la curiosité piqué au vif, releva les yeux. Il se retrouva un instant le regard plongé dans celui de Grace, incapable de s'en détacher. Ses magnifiques grands yeux expressifs, son air perdu, ses grands cils papillonnants. Il en oublia ce qu'il souhaitait dire un moment, se ressourçant dans l'étrange regard de sa collègue. Puis les mots lui revinrent alors qu'elle finissait sa phrase, rompant le lien qui les tenait ensemble. « Et bien d'a.... d'accord... » Elle acceptait de l'écouter. Elle accepter de l'écouter. Elle acceptait. Un sourire idiot fendit le visage du jeune home qui se reprit aussitôt, trouvant son geste complètement déplacé, surtout vu la situation. Il chercha comment formuler ses mots, tout en respirant, prenant son courage à deux mains. « Alors tu vas bien? » Regarder la jeune femme avec des yeux souriant avant de se rendre compte de sa bourde. Regarder ailleurs d'un air gêné puis tenter de sourire pour cacher son trouble. « J'suis con, je te l'ai déjà demandé ça.. Et sinon ça va? » Une gifle. Il lui aurait fallut une bonne grosse gifle, pour ne pas paraître aussi ridicule. Non mais qu'est ce qu'il lui prenait? Il concentra son regard sur la jeune femme, s'insultant mentalement, pour enfin se lancer. « Voilà je... Ce que tu as vu. C'est pas ce que tu crois. Je veux dire, Kaelyn et moi... Il n'y a absolument rien, d'accord? C'est pas ma copine juste une amie.. Je suis seul, de toute façon. C'est juste une amie, rien de plus... » Léger sourire. Instinctivement sa main arriva dans sa nuque, qu'il gratta d'un air perdu, comme un gamin. Comme le gamin qu'il était. « C'est juste que.. Elle est amoureuse je crois bien. Mais moi elle m’intéresse pas tu sais, c'est rien du tout. Et puis c'était même pas bien tu sais.. » Oh merde. Mais il s'enfonçait en plus, l'idiot. Il remarqua qu'il se balançait d'avant en arrière sur ses pieds à la minute où il arrêta. La salle lui semblait silencieuse, comme retenant son souffle, attendant la suite. Mais les mots ne viendraient pas. Puisqu'ils étaient seuls, dans leur bulle de désespoir. « Enfin voilà. C'est pas ce que tu crois. Enfin... Je ne sais pas trop pourquoi je te dis ça en faite » Un sourire crispé. Pourquoi se besoin si pressant de se justifier, de rectifier le tir? Après tout, ce n'était qu'un homme qui avait embrassé une jolie fille devant sa collègue non? Dans la tête d'Aidhàn ça ne résonnait pas du tout de la même façon pourtant. Fallait-il dire la vérité ou taire cette révélation qui lui tenait tant à coeur? Elle était venue avec Timéo. Alors la question ne se posait pas. « De toute façon je suis intéressé par quelqu'un d'autre, mais ça me semble compromit... » Son instinct le poussa à chercher du regard l'étudiant en médecine cavalier de sa collègue, mais il ne le trouva pas. Il lança alors, sur le coup de la conversation. « Et toi alors, avec Timéo.. C'est du sérieux? »

_________________
You are the hope that keeps me trusting
« And how can I stand here with you and not be moved by you. Would you tell me how could it be any better than this. You're everything... Everything You're all I want. You're all I need. •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

postes : 151
avatar : Emilie de Ravin
votre autre vous : personne
âge du personnage : 26 ans
date d'arrivée : 31/12/2012
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   Jeu 17 Jan - 22:57

Un sourire. Voilà tout ce qu'elle voyait à présent. Celui d'Aidhàn, cet éclat qui étira les traits de son visage pendant quelques instants. La raison de cette expression ? Elle ne la connaissait pas -tout ce dont elle était sûre, c'est qu'il était probablement le seul capable de faire battre son coeur aussi vite, et aussi douloureusement maintenant. Les mots ne tardèrent pas à remplir les quelques centimètres d'air entre eux, commençant par un «Alors tu vas bien?» pour embrayer sur un plus long «J'suis con, je te l'ai déjà demandé ça.. Et sinon ça va? » ». Il était gêné, ça se voyait comme le nez en plein milieu de la figure. Gêné, mal à l'aise, embarrassé, troublé, et tous les autres qualificatifs de la clique, s'il fallait les énoncer. Il était tout simplement confus -de quoi ? De la situation, d'être là devant elle, de ce qui s'était passé... la jeune femme n'en savait rien, mais le regard fuyant de son collègue en disait bien long, peut-être un peu trop même. Finalement, plutôt que vers la pièce, ce fut dans son regard qu'il se planta et, à quand bien même elle l'aurait voulu, Grace n'arriva pas à s'en détacher. «Voilà je... Ce que tu as vu. C'est pas ce que tu crois. Je veux dire, Kaelyn et moi... Il n'y a absolument rien, d'accord? C'est pas ma copine juste une amie.. Je suis seul, de toute façon. C'est juste une amie, rien de plus... C'est juste que.. Elle est amoureuse je crois bien. Mais moi elle m’intéresse pas tu sais, c'est rien du tout. Et puis c'était même pas bien tu sais.. » Des explications. Il était venu pour expliquer son geste, pour s'excuser, ou du moins quelque chose qui y ressemblait. Déglutissant, la jeune femme baissa légèrement les yeux, ne sachant si elle devait s'en sentir soulagée ou pas. Quelque part, elle l'était. De savoir que ce geste n'était peut-être pas aussi "grave" qu'elle le pensait -quoique le fait de savoir qu'il embrassait ses amies ne le rassurait pas vraiment, même si elle était loin d'avoir son mot à dire là-dessus. Il l'avait embrassée, et alors ? Jusqu'à preuve du contraire, il était libre de ses actes, et n'avait pas à se justifier devant elle. Alors pourquoi était-il en train de le faire ? Elle releva les yeux vers lui, suivant le léger mouvement de sa main contre sa nuque. Ses mains à elles devaient être perdues quelque part contre sa robe, à triturer ce qui lui servait jusqu'alors de petit sac à main, elle n'y faisait pas vraiment attention pour le moment. Son attention était rivée sur Aidhàn, occultant le reste de la pièce, pour le meilleur ou pour le pire. «Enfin voilà. C'est pas ce que tu crois. Enfin... Je ne sais pas trop pourquoi je te dis ça en fait.» Et de nouveau ce sourire, quoiqu'encore plus crispé que le précédent. Elle ne put se résoudre à y répondre, présageant sûrement la suite qui ne tarda pas à arriver. «De toute façon je suis intéressé par quelqu'un d'autre, mais ça me semble compromit...» Et là, pour la deuxième fois de la soirée, son monde s'effondra. Elle n'entendit même pas sa question, elle ne remarqua même pas le regard d'Aidhàn qui s'était de nouveau mis en quête d'elle ne savait qui - peut-être était-ce même cette fameuse personne qui l'intéressait. Tout ce qui lui venait en tête, c'était ces quelques mots, les mêmes qu'ils venaient de lui dire, qui tournaient en boucle comme un vieux cd rayé. Je suis intéressé par quelqu'un d'autre. Je. Suis. Intéressé. Par. Quelqu'un. D'autre. Lui. Aidhàn. Son collègue, son ami, son... son elle ne savait trop quoi. Et il venait de lui avouer qu'après avoir embrassé celle qu'elle pensait être sa fiancé, il en aimait une autre. Superbe. Sa soirée ne pouvait être pire. Oh non. Elle venait de toucher le fond et, à force de creuser, elle avait même dénicher de l'eau. Oui de l'eau, comme celle qui commençait à ruisseler de ses joues en ce moment même. Elle mit de longues secondes avant de se rendre compte que cette eau n'était rien d'autre que ses propres larmes et, déboussolée, elle essuya fébrilement ses joues, reniflant quelque peu tout en tentant d'ouvrir son sac. « J...je... » Sa voix tremblait presque autant qu'elle et, repassant une main sur ses joues, elle parvint enfin à ouvrir son sac et se mit en quête d'un mouchoir. « Ex..e...Excuse-moi, je... je ne sais pas ce qui m'a pris. » Et la belle de s'enfoncer encore, minute après minute. A quoi devait-elle bien ressembler, là ? A pas grand chose, d'après elle. Maladroitement, elle attrapa enfin ce qu'elle cherchait, et tapota ses joues en tentant d'épargner son maquillage qui était déjà bien amoché. « P-p...pardon c'est... vraiment pas... pas contre toi, c'est... » Elle ne le regardait même plus, elle en était bien incapable. Il n'y avait plus que sol déformé par ses pleurs, et ses chaussures qui auraient mieux fait de rester chez elles ce soir. Dans son dos, elle entendit le barman servir enfin sa boisson, même si elle n'y prêta pas vraiment attention. Peut-être avait-il enfin compris qu'elle aurait besoin d'un gros remontant ce soir et pourtant, même si elle en avait cruellement besoin, elle ne se retourna pas pour le prendre. A la place, elle sortit un billet de son sac et, sans même savoir d'où elle tenait son énergie, elle le déposa sur le comptoir avant de jeter un regard vers Aidhàn, baissant aussitôt les yeux tout en secouant la tête, à la manière d'une petite fille perdue dans un centre commercial. « D...désolée, je... il vaudrait mieux que j'y aille. » Et, sans ajouter un mot de plus, sans même oser croiser de nouveau son regard, elle attrapa plus fermement son sac, et se dirigea résolument vers la porte d'entrée, ne prêtant ni attention aux regards qui pouvaient la suivre, ni même à Timéo et Queen qui se trouvait devant l'entrée. Toussant vivement en traversant la fumée, elle ne s'arrêta même pas pour les saluer, préférant s'enfuir vers son seul refuge - son appartement qu'elle n'aurait pas du quitter ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé
fait le caméléon



MessageSujet: Re: ☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}   

Revenir en haut Aller en bas
 

☨ Repas de la nouvelle année {topic en commun}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VII - HOME, SWEET HOME :: happy ending :: les rps-