AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam J. Larzillière-Daley

Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Tumblr_ln6eurpl0K1qgc7ezo1_500
postes : 217
avatar : Orlando Bloom
votre autre vous : J'suis déjà trop dans ma tête pour en plus être un autre.
âge du personnage : 31 ans. Putain, j'commence à m'faire vieux.
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Empty
MessageSujet: Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY   Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY EmptyMer 2 Jan - 10:37

mapydew codes.
JOY AND LAENA.

« …Stronger ! Stroonger !! What doesn't kill you makes you stronger, stronger! » J’arrête l'eau. La soirée est déjà bonne. Je n’ai même bu une seule goutte d’alcool que je me sens purement euphorique et personne n’a intérêt à venir gâcher ça. Personne. Je sors de sous la douche en manquant de glisser et de m’étaler de tout mon long… Les avantages et désavantages de vivre seule. Avantage : personne ne peu me crier dessus si j’hurle trop fort en chantant trop faux sous la douche. A par mon abrutit de voisin. Désavantage : si je viens à me tuer en sortant de la douche, mon corps sera probablement découvert en totale décomposition. Pleins de bestioles et tout ça… Hhhm.
Je jette un coup d’œil à mon reflet nu dans le miroir. Chose que je fais rarement contrairement à la majorité des femmes. Certaines guettent leur visage des qu’elles le peuvent à l’affut de la moindre imperfection, la moindre bavure dans leur maquillage… Moi, c’est plus simple, je ne mets pas ou peu de maquillage, comme ça je suis certaine qu’il n’y ait pas de bavure. En même temps je crois que mes supérieurs feraient une drôle de tête si le Soldat Première Classe Lacroix se pointait en talon aiguille, parfumé à en faire crever les mouches et la tête identique à un pot de peinture. Je crois, je suis pas sur. D’un côté peut-être qu’ils kifferaient non ? Ca doit probablement être le rêve de pas mal de mec d’avoir une bombasse en plastique comme collègue, non ? Au lieu de ça avec moi, ils ont le droit à une fille qui a peu de poitrine et couverte d’hématomes ou de coupures. Des cicatrices un peu partout. Les risques du métier.
Je laisse échapper un soupire. Bon, ce soir, je vais faire un minimum d’effort. Je cours dans ma chambre et fouille l’armoire à al recherche de quelque chose de féminin. Autant dire que je cherche l’aiguille dans la meule de foin. Après avoir vidé une bonne partie de mon armoire qui se résume à : jean, jean, jean, vieux tee-shirt, jean, short, tenue militaire, jean, tee-shirt à l’effigie d’un vieux groupe de rock, tee-shirt… Je trouve enfin un semblent de tunique grise que je m’empresse d’enfiler. Bizarre. Sa dévoile le haut de ma poitrine, et les petite fleurs dessus font vraiment… filles. Je me demande pourquoi j’ai acheté ça. Ou alors peut-être bien qu’on me l’a offert. Habillée, je cours à nouveau vers la salle de bain et empoigne et crayon noir. Oui, un peu de maquillage… Un peu. Pourtant, je manque de me crever un œil, tellement je tremble. Etrange. J’arrive à manier une arme à la perfection et c’est un petit crayon de rien du tout qui me torture. Pour finir, contrairement à d’habitude au lieu m’attacher négligemment mes cheveux, je les brosses et les laisses retomber sur mes épaules. Voilà.
Puis, je sors. Je dévale les escaliers à une vitesse phénoménale et enfourche ma moto. Pas vraiment facile en tunique et collant un ? Mais en s’en fiche. Je suis un homme un vrai ! Enfin… Presque ! Je souris bêtement et me rend compte que j’ai oublié mon casque dans mon appartement. Tant pis.

Ce soir c’est une soirée un peu spéciale. Ce soir, je suis pas de garde, ce soir… Je sors ! Dans un pub. Ce soir, je vais prouver au monde entier que c’est pas parce que je suis militaire que je suis tout le temps coincé du cul à obéir aux ordres. En espérant que ça ne finisse pas au poste de police, comme la dernière fois… Non, ce soir c’est spécial, parce que ce soir, c’est ma meilleure amie que je vois.

J’entre dans le pub en jetant un dernier regard à travers la vitre pour vérifier que ma petite moto adorée et bien là. J’ai pas de mec, mais j’ai une moto. Et ça me comble dans tous les domaines, ou presque. Mais pour ça, y a les coups d’un soir qui existent.
Je m’avance tranquillement vers le bar et m’assoit tel un homme l’aurait en commander directement une bière. Comme diraient les gens, j’ai une bonne descente. Il en faut beaucoup pour que je finisse par terre. Vraiment beaucoup. Heureusement que le patron ma connait, sinon comme beaucoup il aurait refusé de me servir. Sous prétexte que je fais trop jeune. C’est vrai que, je fais pas mon âge. Et j’ai encore moins la tête à être militaire… Les gens ont du mal à y croire. Mais en s’en fou des gens.
Je bois, et j’attends. Je jette des regards autour de moi. Un mec pas mal foutu avec qui je me verrais bien finir la soirée. Dommage qu’il y ait une blondasse à côté de lui. Dommage. Je me surprends à loucher sur les fesses de la demoiselle. Tu m’étone qu’il doit la kiffer avec un cul pareil !



_________________
HOLD YOUR BREATH &COUNT TO TEN.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Empty
MessageSujet: Re: Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY   Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY EmptyMer 2 Jan - 16:18


leana & joy

Un quart de tour..Ca passe...Deux quarts de tour... Ça passe...Trois quarts de tour...Je sentis mon équilibre se foutre de moi, je levai les jambes pour tenter de me rattraper et m'étalai violemment sur le sol à côté de mon lit. J'écrasai la paume de mes mains sur mes yeux en grommelant. Je déteste les matins après-midi. Je me relèvai difficilement et me retournai pour regarder l'heure sur mon réveil. Sept heure !...PM. Ça y est je me rappelle. Hier j'avais travailler de nuit dans un internat en tant que remplaçante de la surveillante habituelle. En résumé, j'avais passer la nuit à regarder des séries alors que toutes les petites ado pré-pubère rêvaient d'un homme musclé et riche, pour rentré à 8h du matin, manger une plâtré de pâtes à la carbonara, et dormir.
J'attrapai un tas de fringues préparé la veille et partit me doucher. Ma gueule dans le miroir ? Une tête de pâté du terroir, avec mes yeux du matin et mes cheveux coiffés par les couvertures. Propre, avec l'odeur de fleur d'oranger, j'enfilai mes fringues. Un short en jean grunge taille haute enfilé par dessus des collants, un tee shirt ample et léger glissé à l'intérieur. Je démêlai mes cheveux avec mes doigts, ou du moins j'essayai, sort de la salle de bain sans même me maquillé - j'ai toujours eu la flemme, et puis dans un couple lesbienne, il en faut une qui soit un peu plus masculine. J'accepte ce rôle par intérêt en général : Enlève ta culotte c'est moi qui pilote ! J'improvisai un sandwich avec du pain de mie et ce qu'il restait dans le frigo.
Une demi heure plus tard, j'étais dehors, bottines au pied, manteau sur le dos, sacoche en cuir marron tapant sur le côté de ma cuisse droite à chaque pas. 10 minutes de bus et 5 de marche plus tard, j'arrivais au pub irlandais au sud de la ville. En moins de 2 secondes, j'avais repéré Laena au bar, tel un bon vieux alcoolique moustachu. Je m'étalai sur le tabouret a côté d'elle et suivait son regard. « J'hallucine ! Me dit pas que tu regardais le type à côté de la demoiselle, c'était bien ses fesses sur quoi tu louchais ! Depuis quand tu t’intéresses aux blondes en mini jupe, c'est mon domaine de chasse ça. Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY 13909970 » Je commandai une pinte de bière brune, laissait tombé mon sac a terre et retirai mon manteau. A vrai dire, j'étais persuadé qu'elle n'était pas intéressée par les filles, elle me l'avait déjà répété mainte fois. Mais j'adorais essayer de lui faire dire le contraire. Je la connaissais assez pour savoir qu'elle regardait le gars d'a coté. Pour ma part, je n'avais jamais eu d'avis sur les hommes. « En soi t'as presque des bons goûts en tant que lesbienne ! »
©️ fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Adam J. Larzillière-Daley

Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Tumblr_ln6eurpl0K1qgc7ezo1_500
postes : 217
avatar : Orlando Bloom
votre autre vous : J'suis déjà trop dans ma tête pour en plus être un autre.
âge du personnage : 31 ans. Putain, j'commence à m'faire vieux.
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Empty
MessageSujet: Re: Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY   Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY EmptyJeu 3 Jan - 9:40

mapydew codes.
JOY AND LAENA.

Mes yeux lorgnaient les popotins de la demoiselle. Hhm. Joy aurait probablement appréciés. Et j’étais à peu près prête à parier que son fessiers et son imposante poitrine dégonflerait bien vite si je venais à sortir mes griffes et l’agresser pour une quelconque raison. « J'hallucine ! Me dit pas que tu regardais le type à côté de la demoiselle, c'était bien ses fesses sur quoi tu louchais ! Depuis quand tu t’intéresses aux blondes en mini jupe, c'est mon domaine de chasse ça. » Et bien si. On va pas se mentir, hein ? Je matais les deux. Je me disais qu’il allait parfaitement bien ensemble. Le parfait cliché de Barbie et Ken. Et je me disais aussi que je pourrais sans doute faire un bien meilleur Barbie, à peu de chose près… si Barbie veut bien devenir brune, petite, et se manger un bonnet A en guise de poitrine, à l’heure qu’il est je serais probablement sacré femme la plus belle et de la planète. « En soi t'as presque des bons goûts en tant que lesbienne ! » Je levais les yeux au ciel et le détachant enfin de cette poupée en plastique. Ouais poupée en plastique. D’ailleurs je me demande pourquoi il ne s’achète pas simplement une poupée gonflable, c’est si ressemblant et ça reviendrait probablement moins cher qu’une meuf qui doit acheter dix kilogrammes de maquillage par semaine… « Oh je t’en pries, ne me dit pas que tu la trouve belle ! Ok, ces fesses sont pas mal, mais j’reste persuadé qu’elle s’est faite implanté des coussins à air. Tu vas voir j’vais lui faire exploser le cul moi !» Je mimais un geste vraiment étrange censé représenter une aiguille venant faire exploser les fesses de la meuf. Je souris à Joy. Le sourire qui voulait dire : ta raison, mais je l’admettrais pas. Cette fille, on va dire qu’elle est moche et puis c’est tout. Je prie ma bière en avalant une gorgée. « Si tu la trouve canon, t’as qu’à l’éloigner de ce mec que je puisse m’en occuper ! » Avoir une meilleure amie lesbienne, c’est super utile. J’avoue que du coup, beaucoup s’imagine que je le suis aussi. C’est pas vrai. Mais admettons qu’un mec me plaise et qu’il est prie. Je peux toujours envoyer Joy draguer la meuf histoire de le libérer un peu. Ok, ça marche jamais ou presque. Mais c’est sympa quand même. « Après tout t’as peut-être raison, je suis peut-être une lesbienne inavouée qui tente en vain de la cacher. Tu m’as percé à jour ! » Aha. Je vide ma bière d’un seul coup et la repose sur le bar en faisant un signe au barman qui m’en apporte aussitôt une seconde. Vieille habituée que je suis.
On pourrait croire qu’avec une meilleure amie lesbienne, je serais du genre super calée dans le domaine. On pourrait même croire que j’ai déjà testé avec des femmes. Mais c’est pas vrai… Pas une seule fois. J’suis pas une lesbienne cachée, je suis trop proche des hommes pour ça.




_________________
HOLD YOUR BREATH &COUNT TO TEN.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Empty
MessageSujet: Re: Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY   Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY EmptyJeu 3 Jan - 14:00


leana & joy

J'esquissais une grimace de dégoût amusée en pensant à l'explosion de la plastique parfaite de barbie sous l'aiguille de Leana. Mes yeux passèrent du garçon à la fille quelques secondes, observatrice. J'avoue que la blonde était plus de produit chimique que de chair, mais le truc, c'est qu'elle devait être surement très bête, et les filles bêtes et bonnes, ça ça me branche. Je suis un vrai bonhomme parfois, le cerveau au niveau du sexe, c'est tellement mieux. « Elle est dégueulasse, mais potentiellement baisable. » J'haussais les épaules en attrapant mon verre pour réponse à sa proposition. Je pris un air blasé parfaitement pas crédible du tout. « Et voila, j'ai encore le sale boulot hein ! Et si je le fais pas, tu vas me torturé sur le comptoir Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY 174662343 » Je fit une petite moue et bougonna « Tu comprends pourquoi je bois » avant de finir mon verre. Je pris soudainement un air de Terminator, étira mes bras et fit craquer mes doigts. Mission acceptée. Je plantai mes yeux sur Barbie. Comment la séduire sans avoir des pectoraux et des abdos de fou ? Faire comme si. J’appelai le serveur et lui demande d'offrir un délicieux cocktail a la demoiselle, de la part d'un garçon que j'avais repéré a l'autre bout de la pièce -mon salaire ne prenant pour son grade d'ailleurs. « Plan machiavélique A. Tu vois le type la bas. Je suis persuadé qu'il est meilleur combattant que ton Ken. Lorsque Ken va remarqué que Barbie a un autre prétendant, il va vouloir allez lui cassez la gueule. Je me faufile alors sur sa chaise et fait croire a Barbie que c'est une de mes amis d'enfance, tendis que toi, tu entres en scène entre les deux mâles, et tu te démerdes pour les séparer, sans projection de sang je précise, tu les calmes et tu te débrouille avec. Moi j'occupe la blonde. Et je me la tape, accessoirement » A peine j'avais fini de parler que Barbie louchait sur son verre, penaude devant Ken, qui lui debout, les points serrés et une petite ride agacé entre ses deux yeux, n'attendait que de briser en deux le crâne de son opposant. Je frappais des mains, enjouée à l'idée de ce qu'il allait se passer. Enfin un peu d'action dans cette journée. Je bondit sur mes deux jambes en direction de la blondasse sans laisser à Leana le temps de réfléchir, et m'exclamai, arrivé devant mon amie d'enfance d'une autre dimension. « OH, MON, DIEU ! Je n'aurais jamais cru te revoir un jour chérie !! » Je fais incroyablement bien la pétasse accro à l'héroïne du dimanche soir.
©️ fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
Adam J. Larzillière-Daley

Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Tumblr_ln6eurpl0K1qgc7ezo1_500
postes : 217
avatar : Orlando Bloom
votre autre vous : J'suis déjà trop dans ma tête pour en plus être un autre.
âge du personnage : 31 ans. Putain, j'commence à m'faire vieux.
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Empty
MessageSujet: Re: Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY   Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY EmptyJeu 3 Jan - 14:44

mapydew codes.
JOY AND LAENA.

A peine le temps de calculer ce qu’il se passe que Joy m’avait déjà quitté pour sa prétendue amie d’enfance. Cette fille est vraiment diabolique non ? Sans elle, je serais probablement une bête sauvageonne dénué de but dans la vie. En fait c’est toujours comme ça… Elle réfléchit, et met en place des plans inimaginable et moi je sers de gros bras, de machine de guerre… Non pas que je sois débile. C’est juste qu’elle soit l’intelligence, et je suis la force. Elle joue parfaitement bien la comédie alors que moi je suis capable de démonter la gueule à un mec de 2 mètres en un rien de temps. Normal, non ?
Barbie était en compagnie de Joy. Ken lui était en train de se diriger à grand pas vers cet inconnu qui n’avait rien demandé et qui visiblement ne savait rien de ce qui se tramait. Le pauvre. Il allait quand même se faire frapper parce que j’ai envie de Ken dans mon lit. Bon, c’est pour la bonne cause… Je le suivis du regard, s’approchant de mec, et lui collant une droite monumentale. Apparemment notre Ken n’est pas très intelligent et préfère se battre plutôt que de parlementer. Ni un ni deux. Je bois une énorme gorgée de bière et me dirige vers eux ne manquant aucune miette de cette bagarre. Enfin quelque chose que j’aime ! Ken colle une nouvelle droite à l’Inconnu qui l’évite et le frappe en plein dans les parties génitales. Putain, faut que j’intervienne ou il va être HS et je pourrais plus l’utiliser ! Quoi qu’en regardant l’autre… il est pas mal aussi. Peut-être que je pourrais les faire se réconcilier et… ? Je pousse violement l’inconnu qui me lance un « Te mêle pas de ça gamine ! » aha ; Grosse erreur ! Il ne fallait pas dire ça… tout, mais pas ça. Je lève mon poing et lui colle en pleine fasse, sentant son nez s’écraser son doigt. Ca fait un mal de chien, mais c’est pas grave. « C’est qui la gamine ? C’est… » J’ai pas le temps de finir ma phrase qu’une main m’attrape les cheveux. Voilà pourquoi je les attache habituellement. Je me retourne, Ken me tire en arrière du bout de ma tignasse. Je lui lance un regard noir. Je sais je suis censée me le foutre dans la poche pour finir la soirée avec… A croire que je préfère me bagarrer et casser des gueules plutôt que de baiser. « Mais lâche moi ! » Il s’exécute et se jette sur Inconnu. Putain les mecs… Je cherche pas à comprendre, je me jette sur eux le faisant tomber tout les deux au sol. Inconnu me colle une droite que je ne peux éviter et mon nez commence à pisser le sang. Ken lui en recolle une… Pour me venger ? Toujours est-il que j’aurais sans doute pu continuer ça toute la nuit. Jusqu’à ce qu’un autre groupe d’hommes se mêlent à nous et nous séparent définitivement. Joy m’avait bien dit de les calmer et d’éviter le sang non ? Faut croire que j’ai failli à ma tâche… J’essuie mon nez d’un revers de manche et tache ma tunique de sang. Tant pis, toute façon, c’est la dernière fois que je m’habille en femme.
Je jette un rapide coup d’œil en direction de ma meilleure amie. Elle a prit la place de Ken auprès de Barbie. Je tourne la tête vers Ken qui me regarde et me lance un petit clin d’œil. J’ai prit la palce de Barbie auprès de Ken. Ou alors il me considère juste comme un super pote avec qui il pourra se bourrer la gueule et se bagarrer de temps à autre.



J'ai fais de la merde :s

_________________
HOLD YOUR BREATH &COUNT TO TEN.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé
fait le caméléon



Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Empty
MessageSujet: Re: Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY   Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Pick a star on the dark horizon and follow the light... დ JOY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hemerocallis 'Dark Star'
» Star Tours
» GALETTE DES ROIS - SAMEDI 8 JANVIER 2011
» star locale...
» [Star wars] Une tite créa ou un plateau ou autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VII - HOME, SWEET HOME :: happy ending :: les rps-