AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 11:47


dawson, louise "lou" truth
" vit ta vie en couleur, c'est le secret du bonheur. "

NOM(S)Dawson, tout comme son père et elle n'est pas prête de le faire disparaître de son état civil. PRÉNOMSLe premier est bien simple, avec une sonorité assez douce comme le voulait ses parents, donc Louise collait plutôt bien à leurs attentes. Pour le second, Truth, qui signifie donc vérité est tout simplement par ce que pour eux, le mensonge est le pire des péchés. SURNOMSDans son entourage, c'est surtout Lou qui revient le plus souvent et c'est très bien ainsi. Sinon, elle a souvent le droit à du Dawson par des idiots qui pensent obligatoirement à la série télévisé du même nom. DATE ET LIEU DE NAISSANCENée à Little Rock, Arkansas, le 09/10/1987. ÂGEVingt-cinq ans. NATIONALITÉAméricaine. MÉTIER/ETUDESElle est traductrice/correctrice pour une grande maison d'édition. SITUATION FINANCIÈREMoyenne. STATUT CIVILCélibataire. GROUPEVert. AVATARLyndsy Fonseca. EST-IL UN SCÉNARIO/PRÉDÉFINIS ? ∞ Inventé. CRÉDITS ∞ Tumblr et © CLOCHETTE.

attentive, maladroite, tolérante, secrète, organisée, jalouse, fidèle, sensible, généreuse, autoritaire, persévérante, parfois égoïste.



Elle est le deuxième enfant d'une famille de cinq ★ Sa famille est très portée sur la religion, ce qui n'est pas réellement son cas et cela à causer de nombreuses disputes entre ses parents et elle ★ Malgré son caractère assez fort aux yeux de beaucoup, elle a toujours été une excellente élève et a même failli être major de sa promotion lors de sa remise des diplômes ★ Se considère presque comme une végétarienne, elle ne mange que très rarement de la viande et cela ne la dérange pas plus que cela ★ Adore les jeux vidéo, elle était du genre à adorer squatter le canapé avec ses frères plutôt que d'aider sa mère en cuisine et cela n'a pas changé quoiqu'elle soit maintenant une adulte ★ Niveau relation amoureuse, elle a eu son lot, mais si elle devait faire un résumé, seulement deux ont réellement compté à ses yeux ★ Quand elle est nerveuse, elle ne se ronge pas les ongles, elle préfère nettement s'en prendre au bracelet qu'elle porte à son poignet droit depuis maintenant près d'une dizaine d'années ★ Chante comme une casserole, mais elle adore quand même se rendre à des soirées karaoké ★ N'a pas réellement d'attente par rapport à son avenir, elle n'attend plus grand-chose de sa vie ★ A fait de la danse classique pendant près de douze ans ★ Sa passion est la peinture, elle doit même avouée qu'elle se trouve assez douée dans le domaine.


informations sur le joueur:
 



Dernière édition par Lou Dawson le Lun 31 Déc - 13:20, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 11:47

~ never let me go.

l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 1356957268-tumblr-me3zlkmbrf1rfrawfo1-500
Je crois que le souhait de beaucoup de femmes sur cette terre est bien simple, c'est d'avoir un enfant, de devenir une mère et importante aux yeux de quelqu'un. Moi, je dois avouer que je n'y avais jamais réellement pensé et que je n'avais pas vraiment l'intention un jour ou l'autre d'amener un nouvel être humain sur cette planète. Certainement par égoïsme, je voulais surtout profiter de mon existence avant de devoir penser à ce genre de chose, d'avoir à faire face à ma féminité ou encore au sens des responsabilités. Même petite fille, je n'ai jamais eu la passion des poupées et je préférais nettement l'action des jeux de garçons pour passer le temps. Bien entendu, ma mère souffrait de me voir ainsi, je le savais très bien, elle avait peur que je ne sois pas comme il le fallait et j'ai dû suivre une thérapie. C'était un comble, mais au fond j'ai fini par prendre conscience qu'elle voulait pour moi le meilleur et je lui ai pardonné. Je crois que sa trouille venait du fait que j'étais un garçon manqué, que j'allais certainement un jour m'amouracher d'une autre fille. Pour une famille catholique très pratiquante, cela l'aurait vraiment mal affiché. Mais non, de ce côté-là, c'est les garçons qui m'intéressaient plus que tout et j'en est fait l'expérience. Quand je suis arrivée au lycée, j'ai eu ma première véridique histoire, le premier garçon qui a été important à mes yeux. Il s'appelait Matthew, il avait tout pour plaire et ça a duré pendant près de deux ans, avant que je ne me lasse et passe au prochain. Celui-là n'a pas eu un semblant d'intérêt à mes yeux, il était qu'une passade et je pense qu'il l'avait lui-même compris. J'ai ensuite enchaîné, m'attirant les critiques de beaucoup, mais cela m'importait peu, je profitais un maximum. Bien entendu, comme partout, cela m'a collé l'étiquette peu reluisante de « salope », mais j'en étais fière et crachais au visage de ceux qui se permettaient de me juger. Après tout, avant de regarder chez le voisin, on ferait mieux de faire le ménage chez soi. Une fois mon diplôme du lycée en poche, j'ai pris la grande décision d'aller dans une université assez loin de chez moi, pour prendre mon indépendance et grandir. Cela a été une véritable aubaine pour moi et je me suis enfin totalement découverte, trouvé celle qui était réellement enfouie en moi. Avec mes études en langues appliquées qui me passionnaient, je savais que mon avenir serait celui dont j'avais réellement envie. Ouais, j'en fais peut-être un peu trop, mais c'était ce que je croyais à cette époque, avant que je ne tombe sur lui. Carson, il avait la trentaine et un sourire à en faire tomber plus d'une. Il était tellement différent de tous les autres que j'ai compris que je ne pouvais pas le laisser passer, mais il y avait un mai, il y en a toujours un. C'était l'un de mes professeurs. Pourtant, nous avons pris le risque de vivre notre histoire et jamais je ne me suis sentie aussi bien qu'entre ses bras. Aussi vivante sous ses baisers.

Je voyais mon avenir avec lui, une maison et une vie faite de plein de voyage. Toutefois, je ne pensais même pas au mariage ou aux enfants, cela me semblait dispensable puisque je vivais un bonheur sans nuage. Puis il y a eu cette succession de petites choses qui ont fait que j'ai commencé à avoir des doutes, à comprendre que quelque chose clochait. Puis le verdict est tombé, j'étais enceinte. Le choc, c'était tout bonnement impossible pour moi, mais il ne pouvait pas en être autrement d'après les résultats de ma prise de sang. Il était clair aussi que ça ne remontait pas à quelques semaines, mais quelques mois. D'après les médecins, cela s'appelait un déni de grossesse. Nouveau choc, je ne pouvais pas faire en sorte de m'en débarrasser et de prendre ma vie comme-ci de rien n'était. Alors que j'avais peur de lui faire l'annonce, Carson a plutôt bien réagi, m'annonçant que nous devrions officialise les choses entre nous. J'ai refusé, je ne voulais pas le voir perdre sa place et surtout son droit d'enseigner juste pour moi, c'était tout bonnement impossible. Si j'avais accepté, je savais que je m'en serais voulu jusqu'à la fin de mes jours. Peu à peu, j'ai vu ma silhouette changer, s'arrondir et je me suis mise à apprécier ces bouleversements physiques. Je n'arrivais pas à croire qu'un petit être était en train de grandir en moi, que je faisais vivre quelqu'un. À vingt-deux ans, j'ai pris conscience d'une chose incroyable, j'allais aimer cet enfant même si j'en voulais pas. Puis il y a eu le premier coup, cette sensation complètement étrange. Ensuite les rencontres grâce aux échographies et cette découverte que je faisais de ce petit être à l'abri au sein de mon corps. Il me semblait parfait. Tout allait bien, même si je crevais de peur de ne pas être à la hauteur. Le truc, c'est que je n'avais toujours pas fait l'annonce à mes parents et que je ne me sentais pas le courage de le faire dans l'immédiat. C'est à cette période que les choses ont commencé à se dégrader avec Carson et que j'ai préféré le laisser retrouver sa liberté.

Les premières douleurs sont apparus et j'ai paniqué comme jamais, je n'avais jamais eu aussi mal de ma vie. Mais c'est surtout la peur qui me tenaillait, qui remplissait mon être comme mon enfant emplissait mon ventre. Parce que tout aurait pu être merveilleux si je n'étais pas seulement enceinte de sept mois. L’accouchement a été terrible, je me souviens de cette douleur lancinante dans mes reins, mais surtout au niveau de mon cœur. Une fois mon fils né, il a été emporter sans que je n'eusse le temps de le voir et les mots de réconfort de la sage-femme ne me soulageaient pas. J'avais peur, pour lui, si petit et qui allait devoir se battre contre la mort alors qu'il aurait dû toujours être à l'abri. Il y avait de nombreuses voix autour de moi, mais c'est celle de l'aide-soignante qui m'a fait revenir sur terre, au moment présent. « Comment il s'appelle ce petit bout ? » Je ferme les yeux, je n'avais même pas eu le temps d'y réfléchir, toutefois un prénom quitte mes lèvres sans que je ne puisse le retenir. « Simon. » Elle le note sur un bracelet et le passe autour de mon poignet avant de quitter la pièce pour certainement aller mettre le même à mon bébé. Je n'arrive toujours pas à y croire, je suis maman. C'est quelque chose de dur à avaler, surtout que j'avais encore un peu de mal à accepter le fait d'être enceinte. Maintenant, j'allais devoir être forte pour nous deux. Arriver dans ma chambre, j'ai attrapé mon téléphone pour prévenir Carson, retenant mes larmes du mieux possible. Ensuite j'ai trouvé le courage d'annoncer la nouvelle à mes parents. Ma mère était atterrée par l'annonce, mais m'a dit qu'elle allait venir pour m'aider, me seconder dans cette épreuve.

La première fois que je l'ai vu, si petit dans sa couveuse, je me suis dit fallait qu'il soit fort, parce que mon cœur ne supporterait pas de le perdre. Il était mon grand amour, l'homme de ma vie. En touchant sa petite main mon corps à été transpercer par des frissons, une sensation que je n'avais jamais ressentie. En le voyant, je me suis dit que nous allions y arriver, que tout irait bien pour nous. La première semaine, j'étais la journée auprès de lui, gagnant chaque seconde en sa compagnie, avec ma mère et Carson qui venait dès qu'il avait un moment. Lui aussi avait du mal à accepter que notre enfant n'allât pas bien et je savais qu'il m'en voulait dans un certain sens. Je le comprenais, moi aussi je le ressentais au plus profond de mon être, celle de ne pas être une bonne mère parce que je ne l'avais pas gardé en sécurité assez longtemps. Puis les jours sont passés lentement, je l'ai vu grandir doucement sous mes yeux et gagner chaque jour avec une hargne incroyable. C'est comme cela qu'il est devenu mon héros. Il fallait de la force, du courage ainsi que de la volonté et il en avait plus que moi-même. Puis il y a eu cette nuit, le téléphone à sonner et je me suis lever pour y répondre le plus rapidement possible, je savais que cela venait de l'hôpital. « Il faut que vous veniez. » Rien que ces mots m'ont fait comprendre que ça n'allait pas, que quelque chose de grave était en train d'arriver. Je me suis pas trompé, en arrivant j'ai vu le regard désolé du médecin avant que je ne remarque les machines éteintes autour de sa couveuse, son petit corps reposant toujours dedans. Je n'ai rien laissé paraître, je ne pouvais pas y croire. La seule chose que j'ai pu faire, c'est de me laisser asseoir sur une chaise avant qu'on ne me le dépose dans les bras pour la première unique fois de notre vie. Mais il n'était plus là pour sentir ma chaleur et réagir à ma voix. Les larmes ont coulé sans que je ne m'en rende compte, mon cœur s'est brisé, irrémédiablement et totalement.

Les jours sont passés, j'ai fait tout mon possible pour paraître aussi forte que possible, pour lui rendre hommage. Mais en voyant le petit cercueil, j'ai réalisé qu'il n'était plus là, lui cet enfant que je n'avais pas voulu mais que j'avais fini par aimer plus que ma vie elle-même. Je m'en voulais, il avait dû le ressentir et j'aurai cette pensée jusqu'à la fin de mes jours qui je l'espérais, arriverait le plus rapidement possible. Je n'avais plus le goût de rien, sauf de penser aux quelques semaines que j'avais passées avec lui. Dans ma main, j'avais toujours cette photo qui me semblait tellement irréelle, la première de sa courte existence. Il était mon fils et je savais maintenant que même s'il n'était plus à mes côtés, il le resterait à jamais.


Dernière édition par Lou Dawson le Lun 31 Déc - 13:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 11:50

Sartre l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 2200539846 il faut vraiment que je lise ce bouquin!

Bienvenuuuuuuue l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 1189120589
Revenir en haut Aller en bas
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 11:51

    Merci beaucoup pour l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 11:53

louise, j'aime tellement ce prénom, bienvenue l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 388342071
tu as besoin d'aide pour ton avatar ? l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 1414813443 coeur
Revenir en haut Aller en bas
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 11:56

    CHICO l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 1414813443.

    Merci beaucoup pour ton accueil, pour l'avatar c'est bon, j'ai réussi à trouver mon bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Adam J. Larzillière-Daley

l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Tumblr_ln6eurpl0K1qgc7ezo1_500
postes : 217
avatar : Orlando Bloom
votre autre vous : J'suis déjà trop dans ma tête pour en plus être un autre.
âge du personnage : 31 ans. Putain, j'commence à m'faire vieux.
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:02

    Lyndsy est trop canon l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 2200539846
    Bienvenue I love you

_________________
HOLD YOUR BREATH &COUNT TO TEN.
mais si je m'en sors, sans bleu au corps. être normal pour être bien, effacer quelques lignes de ma main. et si je m'en sors, je veux encore sentir la chaleur de ce beau matin, ensemble, alliés contre un drôle de destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:05

    Qu'est-ce que je peux dire d'Ellen alors ? Elle devient vraiment trop rare sur les forums, c'est un super choix. En tout cas, merci de ton accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Louise Bouvier

l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 857078tumblrm1ts9pSz6L1qbp5dxo1500
postes : 333
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:07

une autre Louise *-*

_________________

✚ L'amour n'est pas l'amour, s'il fane lorsqu'il ce trouve que son objet s'eloigne,quand la vie devient dure, quand les choses changent, le vrai amour restent inchangés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:09

lyndsy, le choix parfait *_* l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 4020398583
Revenir en haut Aller en bas
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:10

    Oh mince, j'avais pas vu qu'il y avait une autre Louise, je suis vraiment tête en l'air. Je vais modifier ça tout de suite.

    Merci Maël, j'espère qu'elle collera bien avec mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Louise Bouvier

l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 857078tumblrm1ts9pSz6L1qbp5dxo1500
postes : 333
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:32

mais non mais c'était coooool on aurait été copine de Louise :(

_________________

✚ L'amour n'est pas l'amour, s'il fane lorsqu'il ce trouve que son objet s'eloigne,quand la vie devient dure, quand les choses changent, le vrai amour restent inchangés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:33

    J'ai quand même garder Louise, par ce que ce prénom est trop beau, mais elle sera plus connu sous le diminutif de Lou. Donc, elles sont toujours copine de prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Louise Bouvier

l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 857078tumblrm1ts9pSz6L1qbp5dxo1500
postes : 333
date d'arrivée : 30/12/2012
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:37

Cool *-* J'aime bien avoir des copines de prénom :p (sors loin)

_________________

✚ L'amour n'est pas l'amour, s'il fane lorsqu'il ce trouve que son objet s'eloigne,quand la vie devient dure, quand les choses changent, le vrai amour restent inchangés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 12:56

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 388342071
Lyndsy est un super choix l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 2200539846
Revenir en haut Aller en bas
+ I'M IN A RAGE
Guillaume Beauchamp

l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Tumblr_m6ayhdssKM1qliqtvo2_250
postes : 1018
avatar : Colton Haynes
votre autre vous : Lexie
âge du personnage : vingt cinq ans
date d'arrivée : 22/12/2012
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 13:01

lyndsy l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 2673094886 bienvenue parmi nous

_________________

Skyfall is where we start
A thousand miles and poles apart
I like big butts and I can not lie. You other brothers can’t deny, that when a girl walks in with an itty bitty waist. And a round thing in your face. You get sprung, wanna pull out your tough, ‘Cause you notice that butt was stuffed. Deep in the jeans she’s wearing.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://faire-le-cameleon.forumgratuit.ch
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 13:11

    LOUISE - Ouais, on est moins seule quand on a une copine de prénom.

    SARAH - Merci beaucoup de ton accueil, je suis contente de voir que Lyndsy est si appréciée.

    GUILLAUME - l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 642239856 l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 1414813443. Merci de ton accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 14:23

Bienvenue à toi miss ! I love you (Même si on s'est déjà croisées sur la CB l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 388342071 )
Revenir en haut Aller en bas
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 15:43

    Merci beaucoup pour cette accueil. Je suis en admiration devant Crystal l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 388342071.
Revenir en haut Aller en bas
Patience Sorensen

l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Tumblr_lzsbttPm6x1r7fe7e
postes : 498
avatar : dianna agron
votre autre vous : hop b. galligan
âge du personnage : 24 ans
date d'arrivée : 22/12/2012
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 17:22

Tout me paraît correct, j'ai donc le plaisir de te valider Amuse-toi bien parmi nous l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI 642239856 Et surtout n'oublie pas d'aller te recenser et d'aller faire toutes les demandes ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

❝ Invité
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI EmptyLun 31 Déc - 17:38

    Merci beaucoup de l'accueil et pour la validation, je vais faire tout cela de suite.
Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé
fait le caméléon



l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty
MessageSujet: Re: l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI   l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

l'enfer, c'est les autres (lyndsy fonseca). FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chevaliers de la Table ronde (entre autres) 17/10
» Aspidistra, autres cultivars et variétés
» [Linge de Lit] Bedtime Stories by Tiago de FONSECA
» Les Mari Morgans et autres légendes de la mer
» La Lavande toxique pour les autres plantes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: II - NEVER LET ME GO. :: born this way :: fiches abandonnées-